On pouvait se demander pourquoi les indices américains ont enregistré des gains lundi comme on peut se demander pourquoi l'humeur est si morose mardi matin.

Richard Dufour LA PRESSE

Les résultats présentés par IBM et Texas Instruments après la fermeture des marchés lundi ne sont pas «désastreux». Les investisseurs semblent néanmoins vouloir s'éloigner des titres de ces deux «blue chips» en début de séance.

Les titres d'IBM et de Texas Instruments devraient perdre près de 5% dès l'ouverture. C'est plutôt sévère comme réaction étant donné qu'IBM a surpassé les attentes au niveau de ses profits, ce qui démontre tout de même que la direction d'IBM a su manoeuvrer habilement même si les revenus n'étaient pas aussi forts que prévu.

> La suite sur le blogue de richard Dufour