C'est aujourd'hui que les investisseurs pourront mieux juger si les chiffres des ventes au détail du mois de mai aux États-Unis publiés le 11 juin étaient une anomalie ou non.

Richard Dufour LA PRESSE

Les données du mois de juin sont attendues avant l'ouverture des marchés. Les chiffres du mois de mai avaient déçu après sept mois consécutifs de gains réalisés même si le marché de l'emploi se contractait.

Un mois ne fait pas une tendance, mais une deuxième déception de suite pourrait affecter l'humeur des investisseurs.

En Bourse, la réaction des investisseurs aux résultats d'Intel (INTC) (dévoilés après la fermeture des marchés mardi) devrait se traduire par un bond d'environ 7% de l'action du géant américain en début de séance. 

> La suite sur le blogue de Richard Dufour