Les huit gestionnaires et stratèges québécois interviewés par La Presse Affaires s'entendent sur une chose: les perspectives boursières sont bonnes pour 2010.

Réjean Bourdeau
Réjean Bourdeau LA PRESSE

JACQUES CHARTRAND

Président, Gestion de portefeuille SelexiaPLUS: le rebond économique ne fait que commencer

MOINS: la montée des taux d'intérêt probable en 2010

La Bourse canadienne > Continuité de la remontée commencée en 2009.

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +15%, S&P 500 États-Unis: +5%, Obligations canadiennes: 0%

Le scénario > Les scénarios de fin du monde ne se sont pas produits. Les indicateurs avancés globaux pointent tous vers une accélération de l'économie. La performance boursière de plus de 50% depuis son bas correspond à la moyenne des remontées boursière historique suivant une récession.

Éléments positifs > Les remontées boursières durent entre 12 à 18 mois et leur amplitude est inversement proportionnelle aux baisses qui ont précédé. Donc, la correction boursière qui a été la plus importantes depuis la Grande Dépression des années 20 sera suivie par l'une des plus fortes remontées depuis 1945.

Dangers > Inflation et hausse des taux d'intérêts.

Secteurs à privilégier > Compagnies d'assurance vie, consommation discrétionnaire et pétrolières.

Titres à privilégier > Sun Life, Industrielle-Alliance, Rona, Astral Média, Quebecor et Suncor.

Prudence > Inflation.

LUC DE LA DURANTAYE

Premier VP pour CIBC Gestion globale d'actifs

PLUS: la position favorable des grands pays émergents

MOINS: une erreur de politique monétaire ou fiscale est toujours très présente

La Bourse canadienne > Une performance positive mais plus modeste que 2009.

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +10%, S&P 500 États-Unis: +7%, Obligations Canada (10 ans): +3,1%

Le scénario > La reprise économique se poursuit en 2010 avec une reprise plus modeste dans les pays développés tels que les États-Unis et le Japon alors que certains pays émergents connaîtrons une reprise plus robuste. Ces divergences marquées dans le cycle économique mondial entre les pays développés et les pays émergents sera un thème important en 2010.

Éléments positifs > L'évaluation des marchés boursiers demeure raisonnable. L'inflation demeure faible, ce qui maintient des taux d'intérêt historiquement bas.

Dangers > Le retrait prématuré des politiques monétaire et fiscale pourrait replonger l'économie mondiale dans une récession. Le risque de déflation demeure encore important.

Secteurs à privilégier > Industriels et matériaux.

Titres à privilégier > Canadian Natural Resources, SNC Lavalin, Manuvie, Teck Resources, Finning, Canadien National.

Prudence > Services publics, télécoms.

VINCENT DELISLE

Stratège en chef pour Scotia Capitaux

PLUS: la reprise économique sera plus tangible en 2010 et les bénéfices rebondiront

MOINS: le marché boursier reflète déjà une reprise

La Bourse canadienne > L'économie éclipsera la Bourse en 2010.

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +10 à 12%, S&P 500 États-Unis: +8 à 12%, Obligations Canada (Univers Scotia): 0%

Le scénario > L'amélioration des données économiques et l'évolution positive des bénéfices des entreprises devraient alimenter l'actualité dans les prochains mois, favorisant le redressement du niveau de confiance. Un tel scénario est cependant mieux escompté par les investisseurs, et contrairement à l'an dernier, le profil risque-rendement des actions et des actifs cycliques n'est plus aussi attrayant.

Éléments positifs > Les perspectives de profits s'améliorent, l'économie américaine est sur le point de créer des emplois et les évaluations demeurent raisonnables.

Dangers > Le comportement du dollar américain et la remontée des taux d'intérêt pourraient freiner l'ardeur des actifs cycliques en 2010.

Secteurs à privilégier > assurances, consommation discrétionnaire, industriels, pétrole, fertilisants et technologies. Rotation vers télécom et alimentation en seconde moitié de 2010.

Titres à privilégier > Great West, Rona, CP, Suncor, Potash, RIM, Quebecor, Metro.

DENIS DURAND

Associé principal, Jarislowsky Fraser

PLUS: l'augmentation des profits des entreprises

MOINS: l'endettement des gouvernements et la situation financière difficile de certaines entreprises

La Bourse canadienne > Elle pourrait être vulnérable au dégonflement des prix des ressources, lesquels ont bénéficié de la baisse du dollar américain et du stockage effectué par l'Inde et la Chine en 2009.

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +15%, S&P 500 États-Unis: +20%, Obligations Canada (DEX Univers): - 3%

Le scénario > La croissance économique s'accélérera aux États-Unis, mais sera encore faible au Canada. Le dollar canadien élevé nuira à la reprise des exportations canadiennes. L'économie mondiale sera aussi soutenue par la croissance domestique en Chine et dans le reste de l'Asie, mais ne jouira pas d'une bonne croissance en Europe.

Éléments positifs > Les marchés boursiers transigent encore avec des évaluations raisonnables.

Dangers > Augmentation trop précipitée des taux d'intérêt et des impôts.

Secteurs à privilégier > Les banques canadiennes, la câblodistribution et les grandes exportatrices de produits de consommation courante américaines.

Titres à privilégier > British Gas, Comcast, Shoppers Drug Mart, Banque Scotia, RIM.

Prudence > Minières de petite capitalisation.

JEAN-PAUL GIACOMETTI

Associé de Gestion de placements Claret

PLUS: le secteur financier se remet sur ses pattes

MOINS: les dettes ont été transférées du privé au gouvernement

La Bourse canadienne > Bonne progression jusqu'à ce que la perspective des hausses des taux surgisse (hausse possiblement fin 2010, début 2011).

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +7%, S&P 500 États-Unis: +5%, Obligations: +1%

Le scénario > Les taux ne peuvent pas vraiment baisser davantage. Les plans de relance ont été annoncés. Nous entrons dans une période orientée davantage vers l'épargne. L'économie se comportera bien pour encore quelques trimestres mais le marché boursier réagit six à neuf mois d'avance.

Éléments positifs > En général, le secteur financier est réparé. À la suite des gaffes des banques, ce n'est pas demain qu'elles vont recommencer.

Dangers > Les gens ne supportent plus de ne recevoir aucun rendement et recommencent à prendre des risques inutiles.

Secteurs à privilégier > Consommation courante, santé, secteur aurifère (sur faiblesse).

Titres à privilégier > Dorel, Jean Coutu, Timberwest, Paladin Labs, Powershares DB Agriculture, Amgen, Indigo, Zimmer Holdings.

Prudence > Restez discipliné!

LUC GIRARD

Directeur du groupe-conseil en portefeuilles pour Valeurs mobilières Desjardins

PLUS: rebond de la croissance des bénéfices des sociétés

MOINS: le marché de l'emploi demeure très fragile

La Bourse canadienne > La Bourse poursuit son ascension mais avec des gains inférieurs à 2009.

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +21%, S&P500 États-Unis: +19%, Obligations (Univers DEX): -3,5%

Le scénario > L'année 2010 reprendra le chemin de la croissance économique avec un gain de plus de 3% en moyenne. Les statistiques économiques continueront de s'améliorer en Amérique du Nord mais l'économie mondiale sera tributaire des croissances émanant des pays émergents (BRIC).

Éléments positifs > L'accélération de la croissance des bénéfices des sociétés. Deuxième année d'un marché haussier, les indices évoluent habituellement à plus de 14%.

Dangers > Le marché de l'emploi demeure très fragile. Ingérence accrue des gouvernements dans la conduite des affaires.

Secteurs à privilégier > Matériaux, industriel, consommation discrétionnaire et technologie.

Titres à privilégier > Eldorado, Agrium, Manulife, Rona, Bombardier, SNC, Research In Motion, FNB pays émergents (GMM sur New York).

Prudence > Obligations gouvernementales.

PIERRE LAPOINTE

Stratège, marchés financiers, pour la Financière Banque Nationale

PLUS: les valorisations demeurent attrayantes

MOINS: une hausse des taux d'intérêt

La Bourse canadienne > La forte reprise économique qui s'opère en Asie émergente signifie une demande soutenue pour les ressources naturelles, des secteurs qui comptent pour 47% de l'indice S&P/TSX.

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +10%, S&P 500 États-Unis: +15%, Obligations (Univers DEX): 0%

Le scénario > Dans un contexte de retour à la croissance économique et de diminution de l'aversion au risque, les Bourses mondiales seront soutenues par une croissance des bénéfices supérieure à la tendance de long terme.

Éléments positifs > Le rendement des actions dépasse généralement celui des autres actifs dans la première année d'une reprise économique.

Dangers > Le grand défi de 2010 sera de solidifier la reprise économique et il faudra que les entreprises privées mettent l'épaule à la roue.

Secteurs à privilégier > Énergie, technologies de l'information, consommation discrétionnaire.

Titres à privilégier > Suncor Energy, North American Technology ETF (IGM), Groupe Aeroplan inc.

Prudence > Secteurs et titres sensibles aux taux d'intérêt.

DOMINIQUE VINCENT

Gestionnaire de portefeuille MacDougall, MacDougall&MacTier

PLUS: les taux d'intérêt demeurent bas

MOINS: l'endettement des gouvernements

La Bourse canadienne > Performance positive, mais plus modérée que celle enregistrée en 2009.

Performances prévues > S&P/TSX Canada: +15%, S&P 500 États-Unis: +10%, Obligations canadiennes: +2 à 3%

Le scénario > Nous sommes au début de la reprise et les signes vitaux quoique positifs demeurent fragiles. La Bourse pourrait connaître un début d'année très positif grâce aux programmes de stimulation.

Éléments positifs > Retour progressif de la confiance tant au niveau corporatif (investissements, rachats d'actions et augmentation de dividendes) qu'au niveau du consommateur.

Dangers > Une reprise trop rapide qui susciterait une hausse prématurée des taux d'intérêts alors que les fondements de l'économie demeurent fragiles.

Secteurs à privilégier > Les marchés émergents ainsi que les secteurs liés à l'infrastructure et à l'énergie.

Titres à privilégier > Financière Power, Banque TD, Weston, CN, Bombardier, Aecon, Armtec, Crescent Point, Suncor, Teck Resources, Walmart, Microsoft, GE, AAXJ (international).

Prudence > S'assurer que les multiples sont justifiés par une reprise et/ou croissance réelle.