Les prix des logements s’envolent parce qu’il manque de logements pour toutes sortes de raisons. Qu’à cela ne tienne, une toute nouvelle société immobilière se prépare à bâtir prochainement 1000 unités résidentielles dans l’île de Montréal.

Publié le 27 avril
André Dubuc
André Dubuc La Presse

Fondé à la fin de 2020, en pleine pandémie, Groupe HD Immobilier est l’union de deux « ex » : Thomas Dufour, 34 ans, ancien de Cogir et de Devimco, et Jean-Philippe Hébert, 41 ans, ex d’Ivanhoé Cambridge et de Cogir.

Devimco et Cogir figurent parmi les grands promoteurs de la région métropolitaine. Ivanhoé Cambridge est le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement.

« Nous avons 1000 unités résidentielles en développement à différents stades et 3000 autres dans le pipeline dans l’île de Montréal », dit M. Dufour au cours d’une entrevue donnée à ses bureaux situés au Nordelec, dans le quartier Pointe-Saint-Charles.

Malgré son jeune âge, Groupe HD dit avoir recueilli depuis sa fondation 60 millions de dollars auprès d’investisseurs privés fortunés du Québec et avoir conclu des partenariats avec Claridge, Omnia et Kastello, entre autres. Il aurait aussi obtenu 275 millions par le truchement de financements bancaires.

Par unités « en développement », M. Dufour parle d’unités en attente d’autorisation de zonage ou en prévente. Par unités « dans le pipeline », le jeune promoteur parle de projets pour lesquels les terrains sont sous option ou font l’objet de vérifications préalables à l’achat (revue diligente).

Entrepreneur

Un bleuet, Thomas Dufour a étudié à HEC Montréal. À la fois comptable agréé (CPA) et analyste financier (CFA), il a rencontré son associé quand les deux étaient vice-présidents chez Cogir. M. Hébert s’occupait du développement et lui travaillait aux finances et à l’investissement.

« Je voulais aller à mon compte depuis longtemps, fait-il savoir. J’ai vu aller de grands promoteurs comme Serge Goulet et Mathieu Duguay. Ce sont des modèles. Avec Jean-Philippe, on s’est dit : on se lance », confie celui dont la conjointe attend leur troisième enfant.

MM. Dufour et Hébert veulent assembler d’ici la fin de 2023 une équipe de 12 personnes, comme des ingénieurs et des comptables. Les premières embauches se feront au cours des prochains mois.

Le plan d’affaires de HD Immobilier est de construire des logements collectifs (locatifs ou en copropriété) en hauteur, en béton et en acier, principalement dans l’île de Montréal.

Un choix qui étonne quand on entend des promoteurs se plaindre de leur incapacité à faire autoriser par les villes leurs projets montrant une certaine densité. Par exemple, la Ville de Pointe-Claire a récemment opposé une fin de non-recevoir à l’égard des tours résidentielles.

« À Montréal, il y a de super beaux coins et la plupart des arrondissements sont favorables au développement quand les projets sont réfléchis et quand le promoteur a l’esprit à la bonne place », répond Thomas Dufour quand on lui pose la question sur la difficulté de construire dans la ville du règlement sur la mixité (20-20-20).

Savana sur le Parc

Comme ce sera le cas à Savana sur le Parc, premier projet d’envergure auquel participe HD Immobilier, en équipe avec Omnia Technologies et Claridge Immobilier. Il s’agit de 84 condos dans le secteur Le Triangle de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. L’architecte est Geiger Huot. Les ventes ont été lancées à la mi-mars. La construction doit commencer à l’été pour une livraison à l’automne 2023.

  • Le projet de condos de 10 étages Savana sur le Parc, signé Geiger Huot architectes

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR LES PROMOTEURS DU PROJET

    Le projet de condos de 10 étages Savana sur le Parc, signé Geiger Huot architectes

  • Intérieur d’un logement

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR LES PROMOTEURS DU PROJET

    Intérieur d’un logement

  • Intérieur d’un logement

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR LES PROMOTEURS DU PROJET

    Intérieur d’un logement

  • Hall d’entrée de la tour

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR LES PROMOTEURS DU PROJET

    Hall d’entrée de la tour

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Construit sur 10 étages, Savana offre des studios et des appartements de 1, 2 et 3 chambres. Les studios se vendent 324 950 $. Il faut sortir 407 000 $ pour un quatre et demi et 523 400 $ pour un appartement de trois chambres. Les prix sont donnés avant les taxes.

Soulignons que ce projet a obtenu son permis avant l’entrée en vigueur du règlement sur la mixité qui oblige un minimum de 20 % de logements sociaux, 20 % de logements familiaux et 20 % de logements abordables dans toute nouvelle construction d’appartements.

Outre Savana, HD Immobilier travaille à un projet de 550 unités résidentielles – moitié locatif, moitié condo – près d’une station de métro dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve en compagnie de son partenaire Kastello Immobilier, entité appartenant à la famille de Richard Fortin, cofondateur d’Alimentation Couche-Tard.

En savoir plus

  • 1556
    Nombre de logements mis en chantier sur le territoire de la Ville de Montréal au 1er trimestre 2022, en baisse de 64 % en un an
    source : APCHQ