Chaque dimanche, nous braquons les projecteurs sur des éléments de l’actualité financière et boursière qui peuvent être utiles à l’investisseur, mais qui pourraient être passés sous le radar

Richard Dufour
Richard Dufour La Presse

La deuxième moitié de 2021 a débuté au vert vendredi à Toronto et le titre de Bombardier a commencé le mois de juillet avec éclat, à l’image de son rendement des six premiers mois de l’année.

Bombardier est le grand gagnant québécois de la première moitié de l’année à la grande Bourse de Toronto. L’action du constructeur montréalais de jets d’affaires s’est appréciée de 144 % entre janvier et juillet.

Aya (+ 138 %), Senvest (+ 118 %), Uni-Sélect (+ 102 %) et Produits forestiers Résolu (+ 101 %) sont d’autres titres québécois dont la performance boursière des six premiers mois de 2021 doit être soulignée.

Chez les perdants des six premiers mois de 2021, signalons Xebec Adsorption (- 55 %), Marché Goodfood (- 37 %), Neptune (- 27 %), Innergex (- 21 %) et Boralex (- 20 %).

* * *

Un des dix plus gros actionnaires de Nouveau Monde Graphite vient d’acheter pour 1,3 million de dollars d’actions de l’entreprise québécoise qui mise notamment sur l’extraction de graphite d’un gisement à Saint-Michel-des-Saints. L’entrepreneur et investisseur Charles-Armand Turpin a acheté 135 000 actions au cours des séances du 18 et du 21 juin. Il a payé des prix unitaires de 9,30 $ et de 9,83 $.

* * *

Alors que les titres cycliques ont fait plutôt bonne figure jusqu’ici cette année, en particulier ceux exposés au prix des ressources et à l’économie américaine, le producteur montréalais de métaux précieux Aya est le seul titre québécois sur la liste des meilleures idées de placement pour le troisième trimestre de 2021 publiée en milieu de semaine par la firme Stifel GMP.

* * *

Le nouveau chef des finances de Bausch Health vient de vendre plus d’un demi-million de dollars en actions de la société pharmaceutique de Laval autrefois connue sous le nom de Valeant. Sam Eldessouky a vendu le 11 juin un bloc de 17 000 actions. Il a obtenu un prix unitaire de 31,68 $ US. Sam Eldessouky a été nommé chef des finances en mars et a débuté officiellement au début du mois de juin dans son nouveau poste.

* * *

La Bourse de New York et le NASDAQ seront fermés lundi à l’occasion du jour férié de la fête de l’Indépendance aux États-Unis.

* * *

Les titres québécois de Dorel, Gildan, Groupe ADF, Uni-Sélect, CGI, Senvest Capital, Cominar, Lightspeed, Nuvei, WSP, Bombardier et Aya ont tous touché cette semaine un sommet des 52 dernières semaines à Toronto.

* * *

Un membre du conseil d’administration de Boralex vient d’acheter pour près de 170 000 $ d’actions du producteur québécois d’énergie propre. Zin Smati a acheté le 25 juin un bloc de 4500 actions au prix unitaire de 37,42 $. Il s’est joint au conseil de Boralex au printemps.