Les six plus grandes banques du Canada emboîtent le pas au Mouvement Desjardins et annoncent qu’elles offriront des sursis de paiement à leurs clients qui subissent les conséquences financières de la pandémie de la COVID-19. Des banques annoncent également la fermeture de succursales.

La Presse canadienne

La Banque de Montréal, la Banque CIBC, la Banque Nationale du Canada, la Banque Royale, la Banque Scotia et la Banque TD en ont fait l’annonce dans des communiqués de presse identiques publiés à quelques minutes d’intervalle mardi soir.

Tout comme l’a fait la coopérative québécoise la veille, les six banques promettent de collaborer avec les particuliers et petites entreprises qui font affaire avec elles pour leur fournir « au cas par cas » des « solutions adaptées ».

« Ce soutien inclus jusqu’à six mois de sursis de paiement des prêts hypothécaires, ainsi que la possibilité de reporter les paiements d’autres produits de crédit », écrivent-elles.

Les clients en difficultés sont invités à contacter leur institution financière pour explorer les options.

Les six banques, qui affirment soutenir « depuis toujours » les Canadiens durant les temps difficiles, indiquent qu’elles pourraient envisager des mesures additionnelles si les conditions économiques le requièrent.

Fermeture et heures réduites

La TD annonce que de nombreuses succursales fermeront temporairement à partir du 19 mars 2020. La TD s’engage cependant à garder ses succursales en milieu rural ouvertes, si possible. Toutes les succursales de la TD auront des heures d’ouverture limitée.

Pour sa part, BMO fermera temporairement environ 15 % de ses succursales canadiennes.

RBC fermera également temporairement certaines de ses succursales, à compter de cette semaine., mais la banque n’a pas encore décidé lesquelles.

À compter de mercredi, le Mouvement Desjardins fermera certaines succursales, mais laissera accessibles à ses membres et clients 349 points de services à travers la province. Mardi, ces endroits n’avaient pas encore été identifiés.