Alors que les mesures changent selon l’évolution de la crise, nous vous aidons à y voir plus clair en répondant à vos questions. Aujourd’hui, doit-on refaire une demande de Prestation canadienne d’urgence (PCU) tous les mois ? Est-ce qu’un petit commerçant y a droit ?

Isabelle Dubé Isabelle Dubé
La Presse

Mon dossier de l’assurance-emploi a été transféré à la PCU et j’ai reçu cette semaine mon premier versement. Pour recevoir les suivants, dois-je me réinscrire à la PCU la semaine prochaine ? Comment faire pour continuer à recevoir mes versements ? Je ne trouve pas de réponses.

Christiane Gavina

Vous avez reçu une somme de 2000 $ (soit 500 $ par semaine) pour une période de quatre semaines, soit la période du 15 mars au 11 avril. Sur le site de Revenu Canada, il est écrit que vous devrez refaire une autre demande si vous êtes toujours sans travail à cause de la COVID-19 après le 11 avril. La prochaine période s’étendra du 12 avril au 9 mai. Vous pouvez faire jusqu’à quatre demandes pour un maximum de 16 semaines.

N’oubliez pas que tous les versements de la PCU que vous recevrez sont imposables. Vous devrez les inscrire dans votre déclaration de revenus de 2020, que vous remplirez en 2021. Et attention, si vous recevez deux chèques de 2000 $ pour la même période, vous devrez rembourser la somme reçue en trop.

J’ai un café de quartier, une entreprise enregistrée, avec un seul employé. N’étant pas un service essentiel, j’ai dû fermer. Or j’ai des frais fixes de loyer, d’électricité, d’assurances et de terminal Interac à payer, qui s’élèvent à 2800 $ par mois. J’essaie d’écouler mes produits périssables en les vendant par l’intermédiaire des réseaux sociaux, mais ça ne couvre pas les frais fixes. Mon seul employé a droit à la PCU. Et moi ? Y ai-je droit ?

Alexandre Beauchamp

Pour l’instant, non. Mais le premier ministre Justin Trudeau a dit le 6 avril qu’il annoncerait bientôt de quelle manière les critères d’admissibilité à la PCU seraient élargis pour ceux dont les heures de travail sont réduites, mais qui continuent de gagner un revenu.

Si je suis admissible à l’assurance-emploi, mais que cela me rapporte moins que les 2000 $ par mois de la PCU, est-ce que je peux quand même recevoir la différence ?

Samuel Arsenault

Si vous avez perdu votre emploi à cause de la COVID-19 et que vous avez fait une demande d’assurance-emploi, votre dossier sera automatiquement transféré à la PCU. Peu importe si le montant d’assurance-emploi auquel vous étiez admissible était plus bas, vous recevrez 2000 $.

J’ai 66 ans et j’ai laissé tomber mon emploi dans un secteur essentiel comme caissier à cause des dangers de la COVID-19. Puis-je recevoir la PCU ?

Paul Lauriault

Pour l’instant, non. Une personne qui quitte son emploi volontairement n’est pas admissible à la PCU. Vous pouvez toutefois demander votre rente du Régime de rentes du Québec et votre prestation de la Sécurité de la vieillesse du Canada, si ce n’est pas déjà fait.

J’ai 70 ans, je suis retraité, je reçois de l’argent du RRQ et de la Sécurité de la vieillesse, mais je travaillais aussi à temps partiel chaque semaine. J’ai gagné plus de 10 000 $ en 2019. Je suis en arrêt de travail à cause de la pandémie. Ai-je droit à l’aide fédérale bien que mon travail ne soit pas ma principale source de revenus ?

Daniel Dupuis

Pour l’instant, rien n’indique que vous n’y êtes pas admissible si votre travail à temps partiel vous a permis de gagner 5000 $ ou plus. Les revenus de retraite ne vous empêchent pas d’y avoir droit, mais ne sont pas calculés dans le montant admissible de 5000 $ et plus.