Avant d'investir dans un équipement pour un jeune enfant, il vaut mieux vérifier son intérêt à dévaler les pentes. La plupart des centres de ski offrent un programme d'initiation qui inclut la location de l'équipement.

Publié le 22 déc. 2010
Marc Tison LA PRESSE

> Tableau: Achat ou location d'équipement de ski?

> À lire aussi:  Ski en famille: les prix touchent des sommets



Une fois le test réussi, on vérifiera si parents ou amis n'ont pas d'équipements disponibles: rien n'est moins cher qu'un bon équipement gratuit.

À ce propos, lors de l'achat initial, mieux vaut si possible choisir des équipements asexués, pour éviter les drames lorsque William héritera des skis Pokahontas de Zoé.

Les skis pourront durer deux ans, quelquefois trois. Les bottes, surtout en période de croissance effrénée, devront souvent être remplacées chaque année. Sébastien Dubé, assistant-gérant à la boutique Oberson du Quartier DIX30 de Brossard, déconseille de viser large pour tenter de couvrir l'année suivante: l'inconfort d'une botte trop grande risque de décourager le skieur novice.

La location d'occasion

Pour les enfants (pour leurs parents, en fait), la location d'occasion est la solution la plus populaire. Par exemple, Ski Shop Laval demande 80$ pour la location de l'équipement complet pour enfant, et 99$ pour un équipement pour adulte. Chez Sports aux puces métropolitain, la location d'un équipement d'occasion coûte 99$ pour les enfants, et 129$ pour les adultes.

Règle générale, les stations de ski sont un peu plus chères. Au Mont-Olympia, pour prendre cet exemple d'une station familiale, la location avec le programme Petit skieur coûte 100$ pour les enfants de 3 à 5 ans (skis de 70 à 90 cm) et 120$ pour ceux de 6 à 12 ans (skis de 100 à 140 cm). L'équipement peut être neuf ou d'occasion, selon l'achalandage et les nouveaux arrivages, indique Julie Labelle, coordonnatrice marketing.

Location d'équipement neuf

La location annuelle d'un équipement «junior» neuf coûte la moitié d'un achat neuf, voire davantage. Chez Ski Shop Laval, par exemple, on demande 149$ pour un équipement pour enfant, et 200$ pour un équipement d'adulte.

Sports aux puces métropolitain suggère un compromis aux parents soumis à de fortes pressions: faire la location d'un ensemble de ski et fixation neufs et de bottes usagées pour 20$ de plus que la location toute d'occasion, soit 120$ plutôt que 100$. «On a mis ça en place surtout pour les jeunes filles, soucieuse du cosmétique de leurs skis, explique Steve Mercier. Les parents sont bien contents d'avoir la paix pour 20$ de plus.»

Achat/rachat

Un équipement neuf pour enfant - ski, fixation et bottes - coûte de 200 à 280$, selon la taille. Vous pouvez opter pour l'équivalent d'une formule achat-rachat. «Ça permet de faire grandir l'équipement avec l'enfant», souligne Geneviève Larivière, rédactrice en chef de ZoneSkiMag. «Mais ce n'est pas le genre de système qu'on utilise pendant dix ans.» Ainsi, chez Oberson, pour l'ensemble neuf que vous avez acheté environ 250$, on vous accordera l'année suivante un crédit d'environ 50$ pour les skis et 20 à 30$ pour les bottes, soit près de 33%.

Chez Sports Experts Quartier DIX30, lorsqu'un parent rapporte un équipement junior de l'année précédente, on offre un crédit de 50% applicable à l'achat d'un nouvel équipement. Si le retour s'effectue après deux ans, le crédit baisse à 25%. Il est essentiel d'avoir en main la facture originale.

Cette formule revient approximativement au même prix que la location de matériel neuf.

Achat d'occasion

L'achat d'équipements d'occasion est la formule la plus avantageuse lorsque l'équipement peut être ensuite cédé au petit frère ou à la petite soeur.

Chez Oberson, par exemple, un équipement d'un à cinq ans d'usure peut coûter de 60 à 70$ pour les skis, et de 40 à 50$ pour les bottes, soit de 100 à 130$. Chez Sports aux puces métropolitain, un ensemble coûtera 150$ pour enfants et 200$ et plus pour adultes.

Les bâtons ne se vendent généralement que neufs et ne sont pas inclus dans les locations. Pour les enfants, leur prix raisonnable - environ 20$ - ne justifie pas que les magasins tiennent un inventaire de bâtons d'occasion, explique Sébastien Dubé. Les casques, pour des raisons d'hygiène cette fois, sont rarement offerts d'occasion.