Congebec, spécialiste de la manutention et de la logistique de produits alimentaires, se prépare à des années de croissance avec l’ouverture d’un entrepôt frigorifique dans la couronne nord, son premier investissement d’envergure dans la région montréalaise depuis des lustres.

Publié le 18 mars
André Dubuc
André Dubuc La Presse

Avec ses partenaires Rosefellow et la fonds de placement immobilier Skyline, Congebec, de Québec, se fait construire un congélateur d’une valeur de 70 millions dans le parc industriel de Mascouche, à l’angle de la rue Louis-Blériot et de l’avenue de la Gare.

« C’est un acte de foi, confie à La Presse le président et chef de la direction Nicholas-P. Pedneault. Ça fait longtemps qu’on n’avait pas fait d’investissement majeur au Québec. Ça fait presque 20 ans qu’on n’avait pas fait d’investissement dans la région de Montréal. On n’est pas les seuls à ne pas y avoir investi. Montréal avait pris un peu retard dans sa croissance dans la transformation agroalimentaire en comparaison à Toronto, observe-t-il.

PLAN FOURNI PAR CONGEBEC

L’emplacement du futur entrepôt de Congebec.

M. Pedneault croit que la politique alimentaire poursuivie par le gouvernement québécois pave la voie à une belle croissance. « L’autonomie alimentaire signifie que les distributeurs et producteurs vont vouloir constituer des stocks stratégiques proches de leurs marchés importants », mentionne-t-il.

« Mes clients sont des transformateurs agroalimentaires, poursuit M. Pedneault. Ce sont eux qu’on va venir appuyer dans leur croissance pour leur permettre de congeler leurs produits et les distribuer partout dans le monde.

« On veut que l’industrie agroalimentaire continue de croître au Québec, continue l’homme d’affaires. L’industrie a besoin d’avoir accès à notre espace pour congeler et stocker les produits.

Méconnue, l’entreprise familiale a été créée en 1974 et exploite, en incluant celui de Mascouche, 13 congélateurs industriels, dont 7 au Québec. Elle emploiera à terme 600 personnes.

Présente dans cinq provinces, Congebec a des revenus annuels supérieurs à 100 millions. Chaque année, l’équivalent de plus de 2 milliards de dollars en produits alimentaires passe par ses congélateurs.

Le nouvel immeuble de 20 345 mètres carrés (219 000 pieds carrés) sera refroidi au CO2, plus sécuritaire, selon la société, que les systèmes à base d’ammoniac. L’entrepôt restera la propriété du groupe ontarien Skyline Commercial REIT et du promoteur Rosefellow, de Montréal.

Depuis 2018, Congebec a cédé la propriété des murs de ses congélateurs à Skyline. La spécialiste de la logistique préfère se concentrer sur son métier de manutentionnaire.

« Cette première incursion dans la couronne nord de Montréal marque une étape importante pour Rosefellow a dit, dans un communiqué, Mike Jager, son cofondateur. Notre choix s’est porté vers Mascouche, car il s’agit d’une ville proactive en matière de développement. »