(Montréal) Le gouvernement du Québec annonce la réouverture du volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) pour aider financièrement certains établissements, notamment les bars, les cinémas, les salles de spectacles, les salles d’entraînement ainsi que les centres d’amusement et récréatifs.

Publié le 20 déc. 2021
La Presse Canadienne

L’ordre de fermeture annoncé à seulement quelques heures de préavis lundi vise à ralentir la flambée des cas de COVID-19 qui sévit dans la province.

Ces établissements pourront à nouveau soumettre leur demande afin d’obtenir une aide financière non remboursable accordée dans le cadre du volet AERAM du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) ou du Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE).

L’aide offerte pourra aller jusqu’à 15 000 $ par mois en vue de couvrir les frais fixes admissibles. Les entreprises visées ayant déjà obtenu une aide financière dans le cadre de l’un de ces programmes pourront se prévaloir d’une procédure simplifiée afin de réactiver leur dossier.

Par ailleurs, le gouvernement prolongera jusqu’au 31 mars 2022 le moratoire pour le remboursement du capital et des intérêts liés aux aides financières accordées dans le cadre du PAUPME.

La réouverture du AERAM sera complémentaire aux différents programmes d’urgence mis en place, notamment ceux du gouvernement fédéral.

En date de lundi, l’Institut national de santé publique du Québec comptait 4571 nouveaux cas de COVID-19, le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie.