La construction de l’usine torontoise de Bombardier située à l’aéroport international Pearson, où s’effectuera l’assemblage de la famille d’avions d’affaires Global, coûtera environ un demi-milliard de dollars (400 millions US) à Bombardier, qui doit y déménager en 2023.

Publié le 3 nov. 2021
Julien Arsenault
Julien Arsenault La Presse

Le constructeur de jets d’affaires a indiqué mardi qu’il maintiendra 2000 emplois dans le cadre du déménagement.

Dans un effort pour réduire son endettement, Bombardier avait vendu son vaste site Downsview de 150 hectares, près de Toronto, pour 635 millions US en 2018. L’acquéreur était l’Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public du Canada.

Ce montant avait été réduit à 550 millions US après comptabilisation des coûts associés à la vente.