(Montréal) Le cofondateur des Thés DavidsTea a annoncé mardi qu’il quitterait son poste au sein du conseil d’administration du marchand de thés, mais l’équipe pourra toujours compter sur son soutien familial puisqu’il sera remplacé par son épouse, ex-cheffe de la direction du détaillant de vêtements Le Château.

La Presse Canadienne

La société montréalaise, qui a récemment complété une restructuration avec l’appui de ses créanciers, a indiqué que son principal investisseur, Herschel Segal, avait démissionné de son poste de président du conseil et était remplacé par Jane Silverstone Segal. Leur fille Sarah, qui est cheffe de la direction de l’entreprise, se joint également au conseil d’administration.

Les Thés DavidsTea ont affiché mardi un bénéfice net en forte hausse, malgré une diminution de 19 % de ses ventes. La société a bénéficié d’un important gain lié aux activités de son plan de restructuration.

DavidsTea a enregistré un profit net de 75,5 millions, soit 2,75 $ par action, pour son deuxième trimestre, ce qui se comparait à un profit de 2,61 millions, ou 10 cents par action, pour la même période l’an dernier, alors qu’elle avait fermé plusieurs magasins et n’en comptait plus que 18 au Canada.

Cependant, en excluant les éléments non récurrents, la perte ajustée du plus récent trimestre a atteint 2,02 millions, soit 7 cents par action, par rapport à une perte de 1,72 million, ou 6 cents par action, lors du même trimestre de 2020.

Les revenus pour le trimestre clos le 31 juillet se sont établis à 18,7 millions, en baisse par rapport à ceux de 23 millions de la même période un an plus tôt, alors que la totalité de ses ventes avait été réalisée en ligne.