(San Francisco) Le procès de la fondatrice de la start-up d’analyses sanguines Theranos, Elizabeth Holmes, a été suspendu dans l’attente des résultats d’un test pratiqué sur l’un des jurés, qui a indiqué avoir été exposé au coronavirus.

Agence France-Presse

Le juge fédéral Edward Davila a indiqué jeudi soir, à l’issue d’une brève audience en téléconférence, que le procès ne reprendrait que le 14 septembre, et non vendredi comme prévu initialement, selon un document versé au dossier.

Le magistrat a précisé qu’un juré lui avait signalé qu’il pouvait avoir été en contact, la fin de semaine dernière, avec une personne positive au coronavirus.

Le tribunal attendait le résultat du test pratiqué par le juré, qui est vacciné, a systématiquement porté un masque et respecté la distanciation sociale durant ses contacts avec les autres jurés.

Le procès d’Elizabeth Holmes, vedette déchue de la Silicon Valley, est prévu pour durer au moins 13 semaines, à San José en Californie.

Le jury devra déterminer si l’accusée a volontairement trompé investisseurs et observateurs, comme le soutient l’accusation, ou si elle a échoué de bonne foi.

Quelque 12 chefs d’accusation ont été retenus contre la trentenaire, qui encourt jusqu’à 20 ans de prison.