(Mississauga) Les Aliments Maple Leaf ont vu leur profit net plonger lors de leur plus récent trimestre, malgré une croissance de 6 % de leurs revenus.

La Presse Canadienne

Le fabricant de produits alimentaires ontarien a réalisé un profit de 8,8 millions au cours de son deuxième trimestre. Cela représentait une baisse de près de 66 % par rapport au profit de 25,7 millions réalisé lors de la même période un an plus tôt, essentiellement en raison de variations de la juste valeur hors caisse des actifs biologiques et des contrats de dérivés.

Le profit par action du plus récent trimestre s’est chiffré à 7 cents, en baisse par rapport à celui de 21 cents du deuxième trimestre de 2020.

En excluant certains éléments non récurrents, le profit ajusté a reculé de 20 % à 28 cents par action, comparativement à celui de 35 cents du même trimestre l’an dernier.

Les revenus pour le trimestre clos le 30 juin se sont chiffrés à 1,16 milliard, comparativement au chiffre d’affaires de 1,09 milliard un an plus tôt.

Les ventes des produits issus de protéines animales ont augmenté de 7,4 % à 1,12 milliard, tandis que celles des produits à base de protéines végétales ont cédé 21 % à 48,1 millions après avoir enregistré une hausse de la demande il y a un an, pendant la crise de la COVID-19.

Les analystes s’attendaient en moyenne à ce que Maple Leaf réalise un bénéfice ajusté de 25 cents par action, à partir de revenus de 1,15 milliard, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

« Comme nous l’avions prévu, nous avons, au deuxième trimestre, dû surmonter d’importants obstacles sur le marché et avons connu un trimestre difficile en comparaison d’une année à l’autre en raison de l’incidence de la COVID-19. Et pourtant notre entreprise a obtenu d’excellents résultats », a souligné dans un communiqué le chef de la direction de Maple Leaf, Michael McCain.