(Santiago du Chili) La compagnie minière publique chilienne Codelco, plus grosse productrice de cuivre au monde, a annoncé vendredi des excédents au premier semestre de 3,6 milliards de dollars, soit dix fois plus que pour la même période l’année dernière.  

Agence France-Presse

L’envolée du cours du métal rouge et une augmentation de la production ont conduit à un décuplement des bénéfices qui s’élevaient entre janvier et juin 2020 à 380 millions de dollars, selon l’entreprise.  

Au premier semestre, Codelco a produit 796 000 tonnes de cuivre, soit une hausse de 7 % par rapport au premier semestre 2020, ajoute-t-elle dans un communiqué.  

L’entreprise publique et les multinationales qui opèrent au Chili, premier producteur de cuivre au monde (28 % de l’offre mondiale) n’ont pas cessé leur activité durant la pandémie de coronavirus.  

« Chez Codelco, nous avons pris toutes les mesures sanitaires pour assurer la protection et la santé des personnes et, en même temps, maintenir la continuité opérationnelle », a déclaré le président du Conseil d’administration, Juan Benavides, cité dans le communiqué.  

En 2021, l’activité a été favorisée par les prix records du cuivre sur les marchés internationaux depuis une dizaine d’années, stimulés par la forte demande chinoise.  

« Le prix du cuivre est sans aucun doute un facteur qui a eu une influence positive sur les résultats, mais aussi l’augmentation de la production et des coûts inférieurs à ceux prévus dans le budget », a souligné Octavio Araneda, directeur général de l’entreprise publique.  

En 2020, Codelco a enregistré une augmentation de 55 % de son excédent par rapport à l’année précédente, ce qui lui a permis de reverser 2 milliards de dollars au trésor chilien en pleine pandémie.

La production avait atteint 1,6 million de tonnes.