La chaîne de restaurants Milestones devient québécoise. Le franchiseur Foodtastic (Au Coq, La Belle et le Bœuf) met la main sur les 40 établissements appartenant à Recipe Unlimited Corporation.

Nathaëlle Morissette
Nathaëlle Morissette La Presse

Foodtastic a l’intention d’implanter l’enseigne dans la Belle Province – où elle est actuellement absente – avec l’ouverture d’une douzaine d’adresses au cours des trois prochaines années. « On va investir 30 millions dans la province pour ouvrir 12 nouveaux Milestones dans les 36 prochains mois. On a déjà fait notre plan », affirme Peter Mammas, président de Foodtastic, au cours d’un entretien téléphonique.

Il s’agit de la plus importante transaction effectuée par le groupe, souligne M. Mammas. « C’est le double de n’importe quelle transaction qu’on a faite jusqu’à maintenant », affirme-t-il, refusant toutefois de dévoiler le montant de l’achat.

Les négociations entre Foodtastic et Recipe Unlimited Corporation ont duré un an. « En vendant Milestones à une entreprise d’expérience comme Foodtastic, la transaction devrait faciliter l’accélération de la croissance de la marque ainsi qu’améliorer le service aux clients, a indiqué Frank Hennessey, président et chef de la direction de Recipe, dans un communiqué. Cette transaction permet à Recipe de continuer le développement des grandes chaînes qui génèrent un important flux d’argent et qui dominent leur segment de marché permettant d’offrir d’intéressantes opportunités d’accélération de croissance. »

De Gatineau à Québec

Ainsi, Foodtastic a bien l’intention de faire connaître la chaîne au Québec en y ouvrant 12 restaurants « entre Gatineau et Québec ». Un bail a déjà été signé à l’Espace Montmorency, un projet multifonctionnel à Laval d’une valeur de 450 millions de dollars réunissant des bureaux, un hôtel, des logements et des commerces situé à deux pas de la station de métro du même nom.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Peter Mammas, président de Foodtastic

L’équipe de Foodtastic est déjà au travail pour trouver d’autres emplacements d’une superficie allant de 6000 à 8000 pieds carrés. Chaque établissement créera entre 70 et 100 emplois, selon M. Mammas. Bien que la marque soit inexistante au Québec, le grand patron de Foodtastic compte sur « la meilleure équipe de marketing » pour la faire connaître dans la province. Selon lui, la présence de succursales à Ottawa et à Toronto fait en sorte que bien des Québécois connaissent déjà la chaîne.

Le concept de Milestones – qui offre un menu allant des calamars aux grillades en passant par les pâtes et les plats de poisson – se rapproche de celui de Bâton rouge, géré par le Groupe MTY, précise Peter Mammas. « C’est une niche qu’on n’avait pas chez Foodtastic. » Le groupe a l’intention d’ouvrir d’autres établissements à travers le Canada.

Pendant ce temps, les chaînes de Foodtastic au Québec, franchiseur créé en 2007, semblent avoir bien profité de l’ouverture des salles à manger en zone orange la semaine dernière. « La semaine passée a été la meilleure semaine de ventes que Foodtastic a eue », affirme M. Mammas, qui ajoute dans la foulée que le recrutement de la main-d’œuvre et la grève à l’usine d’abattage de volaille d’Exceldor à Saint-Anselme, qui rend difficile l’approvisionnement en poulet, demeurent des préoccupations.

Foodtastic en bref

  • Siège social : Montréal
  • Quelques chaînes : Au Coq, Benny, La Belle et le Bœuf, Monza, Copper Branch, Second Cup
  • Nombre total de restaurants : 410 (en comptant les 40 établissements Milestones)
  • Ventes annuelles : 500 millions de dollars (avec l’acquisition de Milestones)