(Montréal) La multinationale des produits laitiers Saputo, dont le siège social est à Montréal, ambitionne de passer le seuil des 2 milliards de dollars de profit d’exploitation dans quatre ans, sous l’impulsion d’un nouveau plan d’affaires annoncé jeudi.

Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

« Grâce à notre nouveau plan stratégique mondial, nous jetons les bases d’une croissance accélérée pour compléter nos activités d’acquisitions et nos efforts dans le but de faire de Saputo une société plus grande, meilleure et plus forte, a affirmé Lino A. Saputo, président du conseil et chef de la direction du géant laitier fondé par son père. Avec le rehaussement récent de notre équipe de leadership, notre plateforme américaine unifiée et des apprentissages clés en lien avec la pandémie, nous nous engageons sur cette voie exaltante avec les bons talents, la bonne structure et la feuille de route stratégique pour nous guider. »

Dans ce plan d’affaires sur quatre ans présenté jeudi aux investisseurs et aux analystes, la direction de Saputo mise sur une approche en « cinq piliers stratégiques ».

Il s’agit de « renforcer les principales activités commerciales, accélérer l’innovation des produits, augmenter la valeur du portefeuille d’ingrédients [laitiers], optimiser les activités d’exploitation et créer des catalyseurs pour alimenter les investissements » en immobilisations et en acquisitions d’actifs.

Sur le plan des finances, le principal objectif établi par la haute direction est l’atteinte des 2,12 milliards de dollars de bénéfice d’exploitation annuel (BAIIA ajusté) en fin d’exercice 2025.

S’il est atteint, ce BAIIA ajusté annuel représenterait une croissance de 44 % en quatre ans par rapport au chiffre comparable de 1,47 milliard que Saputo a comptabilisé en fin d’exercice 2021, au 31 mars dernier.

Par ailleurs, cet objectif de 2,12 milliards de BAIIA ajusté annuel exclut l’impact éventuel des acquisitions qui pourraient survenir d’ici quatre ans.

« Nous avons un bilan [actif et dette/passif] en très bonne situation. Et nous demeurons en fort appétit pour des acquisitions de croissance et de complément à nos activités dans l’ensemble des marchés où nous opérons déjà », a indiqué Lino A. Saputo, lors de la téléconférence avec les analystes.

Avec ses activités au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni, ainsi qu’en Australie et en Argentine, Saputo se classe aujourd’hui parmi les 10 plus grandes entreprises de produits laitiers au monde.

Résultats inférieurs aux attentes

Alors qu’elle présentait son nouveau « plan stratégique », Saputo a déçu ses actionnaires avec des résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes et de leurs clients investisseurs.

Le géant laitier a réalisé un bénéfice net de 103,1 millions, ou 25 cents par action, pour son trimestre clos le 31 mars, en rebond de 16 % par rapport au bénéfice net de 88,7 millions, ou 22 cents par action, qui avait été comptabilisé un an plus tôt.

Les revenus trimestriels se sont chiffrés à 3,44 milliards, en baisse de 7,5 % par rapport à ceux de 3,72 milliards de la même période un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient à de meilleurs résultats, visant en moyenne un bénéfice net de 40 cents par action à partir de revenus de 3,66 milliards, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

En Bourse, les investisseurs en actions de Saputo ont manifesté leur insatisfaction en laissant glisser leur prix de 6,5 %, à 39,31 $, jusqu’en fin de séance, jeudi. Ce recul journalier équivaut à une ponction de 1,1 milliard sur la valeur boursière totale attribuée à Saputo, qui s’est retranchée aux environs de 16,2 milliards.

Quant aux résultats pour tout son exercice 2021, Saputo affiche un bénéfice net de 625,6 millions, en remontée de 7 % sur un an. Mais ses revenus annuels étaient encore en baisse de 4 %, à 14,94 milliards, alors que les effets de la pandémie perdurent parmi la clientèle de l’entreprise dans le secteur de la restauration et des services alimentaires.

N’empêche, dans ses commentaires aux actionnaires, Lino A. Saputo se dit « incroyablement fier de [la] performance et de [la] résilience [de Saputo] en tant que fournisseur [alimentaire] essentiel en cette période tumultueuse ». « Bien que la pandémie nous ait coûté une année de croissance potentielle, nous avons continué à aller de l’avant et à honorer nos engagements envers toutes nos parties prenantes », poursuit-il.

« Il ne fait aucun doute que la pandémie nous a mis au défi d’améliorer nos activités principales et d’établir une base solide pour la croissance future, ajoute M. Saputo. Et cette lancée se poursuit alors que nous travaillons à la réalisation de notre nouveau plan stratégique mondial. »