Connue dans le marché des produits d’éclairage résidentiel, l’entreprise montréalaise Globe Électrique a de nouveaux actionnaires majoritaires – la société d’investissement Novacap, le Fonds de solidarité et Fondaction – pour appuyer ses ambitions de croissance à l’échelle continentale.

Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

« Globe Électrique se démarquait déjà dans le marché de l’éclairage résidentiel par le dynamisme de sa direction et par sa performance d’affaires en conception, fabrication et distribution de produits innovants », a indiqué Michel Côté, associé directeur chez Novacap, lors d’un entretien avec La Presse.

« En investissant au capital-actions de Globe, avec le Fonds de solidarité et Fondaction, nous fournissons les moyens financiers à cette entreprise dirigée par le très dynamique Edward Weinstein d’accélérer la réalisation de ses plans de croissance à l’interne et par acquisitions vers l’ensemble du marché nord-américain, y compris le Mexique. »

À combien pourraient se chiffrer ses ambitions de croissance ?

« Les chiffres de l’entreprise et de notre investissement demeurent privés. Tout ce que je peux vous dire, c’est que de son siège social à Pointe-Claire, Globe Électrique gère des activités de conception, de fabrication et de distribution de produits d’éclairage en Amérique du Nord et en Asie qui génèrent quelques centaines de millions de dollars en chiffre d’affaires », confie l’associé directeur de Novacap, qui a 8 milliards en actifs sous gestion.

Avec notre appui en tant qu’investisseurs, Globe Électrique a le potentiel de doubler sa taille d’ici trois à cinq ans dans le marché nord-américain de l’éclairage résidentiel.

Michel Côté, associé directeur chez Novacap

En fait, méconnues au-delà de sa marque de commerce, les affaires de Globe Électrique sont rendues très loin de ses origines modestes en 1932 sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal, en tant que distributeur local de produits d’éclairage et d’électricité domestiques.

Mais après toutes ces décennies, Globe Électrique demeure présidée par un descendant du fondateur Jack Weinstein, c’est-à-dire son petit-fils Edward. Depuis une trentaine d’années, il a piloté l’expansion de l’empreinte commerciale de Globe Électrique à l’échelle continentale, et construit un réseau de fournisseurs manufacturiers jusqu’en Asie.

« Un véritable capital de croissance »

Le PDG de Globe Électrique n’était pas disponible mercredi pour discuter avec La Presse.

Mais dans le communiqué concernant l’investissement de Novacap et de ses deux partenaires, Edward Weinstein indique que « cet investissement représente un véritable capital de croissance, qui nous permet de poursuivre ce que nous faisons de mieux depuis 90 ans : innover sans cesse, demeurer passionnés par les besoins de nos clients, prendre soin de nos employés et de nos fournisseurs, tout en demeurant ouverts à de nouveaux canaux de distribution et à de nouveaux marchés.

« Nous pourrons maintenant le faire à plus grande échelle, ajoute M. Weinstein. Novacap [et les deux fonds partenaires] sont bien placés pour nous soutenir dans la prochaine phase de notre développement. »

Au Fonds de solidarité, la présidente et cheffe de la direction, Janie C. Béïque, indique par communiqué que « grâce à sa culture d’innovation, Globe Électrique est bien placée pour conserver son leadership sur le marché ».

À la direction de Fondaction, la cheffe adjointe de l’investissement, Dominique Chaussé, indique que le fonds « croit en l’importance de soutenir une entreprise innovante comme Globe Électrique dans un moment clé de sa croissance ».