(Francfort) Le constructeur automobile allemand BMW a réalisé au premier trimestre un bénéfice avant impôts de 3,757 milliards d’euros, selon des résultats préliminaires « supérieurs aux attentes du marché » publiés lundi.

Agence France-Presse

BMW relève notamment une croissance des ventes pour la période de janvier à mars « dans toutes les régions du monde, particulièrement en Chine » pour expliquer le résultat, en hausse de 370 % comparé au premier trimestre 2020, quand la crise sanitaire a commencé à frapper l’activité économique.

Les analystes sondés par Bloomberg tablaient sur un bénéfice avant impôts de 1,8 milliard d’euros tandis que Factset donnait un consensus à 2,5 milliards.

BMW avait réalisé au premier trimestre de l’année dernière un bénéfice imposable de 798 millions d’euros puis encaissé une perte de 300 millions entre avril et juin, quand la pandémie a entraîné de lourdes restrictions en Europe et des arrêts de production.

Le constructeur munichois était repassé dans le vert dès le troisième trimestre et a fini l’année sur un bénéfice avant impôts de 5,2 milliards d’euros, une baisse de 27 %, et 3,9 milliards de bénéfice net.

La marge opérationnelle de la branche automobile, très observée par les analystes, est remontée en flèche à 9,8 % pour les trois premiers mois de l’année, contre 1,3 % début 2020.

Le constructeur veut dès cette année renforcer sa présence dans l’électrique – sous pression de normes européennes d’émissions de plus en plus strictes.

Le patron Oliver Zipse a promis mi-mars 13 nouveaux modèles à batteries en trois ans, relevant ses objectifs de vente pour cette technologie.

Sur les dix années à venir, BMW – pionnier de l’électrique avec l’i3, mais qui a pris du retard, notamment sur Tesla – veut vendre dix millions d’unités 100 % électriques.

Il travaille en outre sur une nouvelle technologie de batteries dans le cadre d’un projet soutenu financièrement par l’Allemagne et l’Union européenne. Il compte dévoiler un prototype « bien avant 2025 ».

La semaine passée, son concurrent Daimler avait déjà surpris les marchés en annonçant une meilleure performance qu’attendu avec notamment un bénéfice d’exploitation de 5,7 milliards d’euros.

BMW prévoit de détailler ses résultats trimestriels le 7 mai, et Daimler vendredi.