Le constructeur d’ambulances Demers, d’origine québécoise, effectue une autre acquisition aux États-Unis qui rehausse sa position de deuxième entreprise en importance de ce marché en Amérique du Nord, en plus d’accélérer sa croissance à l’international.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Demers, dont le siège social est à Belœil, vient de conclure l’acquisition du manufacturier d’ambulances Medix Specialty Vehicules, établi en Indiana, aux États-Unis.

Cette acquisition, dont la valeur n’est pas divulguée, représente la troisième transaction d’envergure conclue par l’entreprise Demers Ambulances en quatre ans, après celles de Crestline en Saskatchewan et de Braun en Ohio.

Avec cette autre acquisition, l’entreprise Demers et ses trois marques-filiales verront leur chiffre d’affaires consolidé passer le seuil des 350 millions de dollars, a-t-on indiqué à La Presse.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Alain Brunelle, président de Demers Ambulances

« Avec l’ajout de Medix, notre part du marché des ambulances doublera presque aux environs de 29 % aux États-Unis et aux environs de 36 % à l’échelle nord-américaine. Nous n’en sommes plus qu’à une dizaine de points de pourcentage de la part de marché de notre plus gros concurrent américain », a indiqué Alain Brunelle, président de Demers Ambulances, lors d’un entretien avec La Presse.

Pour cette année, d’ailleurs, les perspectives d’affaires de Demers sont déjà alignées vers la livraison de 1600 véhicules ambulanciers, soit 200 de plus que l’an dernier.

Nos commandes ont continué de croître durant la crise sanitaire et médicale de pandémie, malgré quelques difficultés de production chez nos principaux fournisseurs de châssis véhiculaire (camions légers) et d’autres composantes techniques.

Alain Brunelle, président de Demers Ambulances

Par ailleurs, l’acquisition de Medix permettra à Demers de presque tripler, aux environs de 300 unités, son volume annuel de livraisons d’ambulances neuves chez des clients de longue date en Afrique du Nord, au Proche-Orient et, depuis peu, en Amérique latine.

Du côté des effectifs, l’ajout des 200 employés de Medix portera à plus de 1140 le nombre total d’employés dans le réseau de Demers de 12 usines et centres de services de véhicules ambulanciers à l’échelle du Canada et des États-Unis.

Sur ce nombre, les 370 employés de Demers à ses installations de Belœil (siège social, usine et centre de service) compteront désormais pour le tiers de l’effectif total de l’entreprise.

Coup de pouce financier

De l’avis d’Alain Brunelle, cette nouvelle répartition géographique des effectifs et des actifs de production chez Demers témoigne de la forte expansion continentale de l’entreprise depuis cinq ans, après l’arrivée d’investisseurs de croissance à son capital-actions.

D’ailleurs, ces actionnaires principaux depuis 2016, la firme Clearspring Capital Partners, de Toronto, et la Caisse de dépôt et placement du Québec, ont fourni un coup de pouce financier additionnel à Demers pour conclure l’acquisition de Medix.

À la Caisse de dépôt et placement, la première vice-présidente et cheffe des placements au Québec, Kim Thomassin, s’est dite « heureuse de poursuivre [son] appui dans la croissance et l’expansion mondiale » de Demers.

« À la suite de cette nouvelle acquisition, nous pouvons désormais affirmer avec grande fierté que plus d’une ambulance sur trois en Amérique du Nord proviendra des usines de Demers », a ajouté Mme Thomassin.

Chez Clearspring Capital Partners, l’associé-directeur Lawrence Stevenson a indiqué avoir été « impressionné par l’histoire de croissance de Medix, ainsi que sa capacité à s’établir si solidement au sein d’un marché hautement concurrentiel ».

Par conséquent, il se réjouit que, désormais, les constructeurs d’ambulances « Demers, Braun, Crestline et maintenant Medix partagent les mêmes valeurs et une culture organisationnelle commune ».