(New York) Boeing, soutenu par la reprise de la demande pour le 737 MAX, a annoncé mardi avoir enregistré en février plus de commandes d’avions que d’annulations pour la première fois depuis novembre 2019.  

Agence France-Presse

Sur l’ensemble du mois, le constructeur aéronautique a reçu 82 commandes pour ses appareils, dont 39 pour des 737 MAX, son avion-vedette cloué au sol pendant près de deux ans après deux accidents mortels.  

Le groupe a dans le même temps enregistré 51 annulations.  

En 2020, le constructeur aéronautique américain avait enregistré 184 commandes et encaissé 655 annulations ou conversions de commandes, dont 641 pour des 737 MAX.

Mais les États-Unis ont autorisé fin novembre l’avion à retourner dans le ciel, après plusieurs modifications et une nouvelle formation des pilotes. Boeing avait alors environ 450 appareils 737 MAX en stock.  

Plus de 160 des 195 régulateurs dans le monde leur ont depuis emboîté le pas, a précisé mardi Boeing à l’AFP. Et 14 compagnies ont réintégré l’appareil dans leurs programmes de vol.  

Boeing a par ailleurs livré 22 avions en février, dont 18 appareils 737 MAX.

Comme depuis novembre, aucun long courrier 787 « Dreamliner » n’a en revanche été livré. Les livraisons de cet aéronef sont perturbées depuis la découverte de défauts de fabrication l’été dernier.