(New York) La banque d’affaires Goldman Sachs fait face aux départs de trois employés clés, selon l’agence Bloomberg : sa directrice juridique, le responsable de ses activités dédiées aux particuliers et le co-responsable de la division de gestion d’actifs.

Agence France-Presse

Karen Seymour, qui a aidé Goldman Sachs à solder les poursuites liées au scandale du fonds malaisien 1MDB, sera remplacée par Kathy Ruemmler, l’actuelle responsable des affaires réglementaires de la banque, affirme mercredi Bloomberg en citant des sources proches du dossier.  

Mme Seymour, qui en tant que procureure à New York avait mené l’affaire de délit d’initiés ayant conduit à une peine de prison en 2004 pour la femme d’affaires Martha Stewart, était entrée chez Goldman Sachs en janvier 2018.

Contactée par l’AFP, la banque n’a pas souhaité faire de commentaires.

Autre départ imminent rapporté, dimanche, par Bloomberg : celui d’Omer Ismail chez Walmart.  

M. Ismail a largement participé à la création de la plateforme de prêts et de dépôts en ligne développée ces dernières années par Goldman Sachs pour attirer les particuliers et PME, Marcus.  

Il devrait rejoindre le géant des supermarchés Walmart, qui a annoncé en janvier le lancement d’une start-up spécialisée dans les technologies financières.  

Le co-responsable de la gestion d’actifs pour la banque d’affaires, Eric Lane, va lui partir pour la société d’investissements Tiger Global, selon Bloomberg. Il était entré chez Goldman Sachs il y a 25 ans.

Ni Walmart ni Tiger n’ont répondu aux sollicitations de l’AFP.