(New York) La plateforme audio en ligne Spotify a annoncé lundi son lancement dans plus de 80 nouveaux pays, dont des dizaines de pays africains, doublant quasiment le nombre de marchés couverts.

Agence France-Presse

Parmi les pays les plus importants, en termes de population, figurent le Nigeria, le Pakistan et le Bangladesh, mais aussi la Tanzanie, l’Ouganda ou le Mozambique.

Dans tous ces nouveaux pays d’implantation, Spotify proposera les deux formules de son offre, l’une gratuite, l’autre payante.

La plateforme mettra à disposition l’ensemble de son catalogue musical et dit vouloir collaborer avec des acteurs locaux pour pouvoir élargir son offre de musique issue du marché concerné.

Les recommandations soumises aux abonnés seront adaptées à chaque pays, a indiqué Spotify dans un communiqué.

Quant aux balados, la majorité des nouveaux marchés auront accès à l’intégralité du catalogue Spotify, qui compte aujourd’hui plus de deux millions de programmes.

L’ensemble de ces nouveaux marchés va donner accès à une population de plus d’un milliard de personnes et quasiment doubler le nombre de pays et territoires d’implantation, qui dépassera 170.

À la fin de 2020, Spotify comptait 345 millions d’utilisateurs actifs, dont 155 millions pour la formule payante, ce qui en faisait, de très loin, la première plateforme de musique en ligne au monde.