(Toronto) Barrick Gold a annoncé mardi avoir conclu une entente qui la verra vendre sa mine inactive Lagunas Norte, au Pérou, dans le cadre sa campagne visant à se délester d’actifs qu’elle juge non essentiels.

La Presse Canadienne

La mine d’or, qui a été placée en maintenance en 2019 à l’approche de sa fin de vie, est vendue à Boroo Pte, de Singapour, pour un montant maximal de 81 millions US, en plus de la prise en charge de la responsabilité de fermeture de Barrick, de 226 millions US.

Selon Barrick, l’accord donnera à Boroo l’occasion de prolonger la durée de vie de la mine en accédant aux ressources satellitaires et en adaptant son infrastructure. Une équipe de Barrick restera au Pérou pour continuer à développer son portefeuille d’autres prospects d’exploration d’or et de cuivre là-bas.

La minière établie à Toronto affirme que l’acheteur de Lagunas Norte devra payer 20 millions US au départ, 10 millions US au premier anniversaire de la clôture et 20 millions US au deuxième anniversaire.

Boroo devra également payer une redevance de 2 % sur le rendement net de l’or et l’argent produits dans le cadre du projet de minerai de sulfure réfractaire, qui prendra fin une fois qu’un million d’onces d’or auront été produites, en plus d’un paiement conditionnel pouvant atteindre 15 millions s’appuyant sur le prix moyen de l’once d’or pour la période de deux ans après la clôture.

Boroo sera responsable de 100 % des obligations de récupération de Barrick de 173 millions US pour Lagunas Norte.

Le chef de la direction de Barrick, Mark Bristow, a indiqué que la vente était conforme à la politique de Barrick consistant à vendre des actifs non essentiels pour se concentrer sur ses meilleurs actifs. Ce programme a déjà entraîné des ventes d’actifs de 1,5 milliard US depuis son annonce au printemps 2019.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : ABX)