(Vancouver) Telus a affiché jeudi un bénéfice du quatrième trimestre en baisse par rapport à la même période un an plus tôt, même si ses revenus ont progressé grâce à la croissance de ses clients aux services mobiles et internet.

La Presse Canadienne

Le géant des télécommunications a réalisé un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 260 millions, soit 20 cents par action, pour le trimestre clos le 31 décembre. En comparaison, il avait engrangé un profit de 368 millions, ou 30 cents par action, un an plus tôt.

Les revenus d’exploitation et autres revenus ont totalisé 4,06 milliards, un chiffre d’affaires en hausse par rapport à celui de 3,86 milliards de la même période en 2019.

Au plus récent trimestre, Telus a accueilli 253 000 nouveaux clients, dont 87 000 pour la téléphonie mobile et 88 000 pour les appareils mobiles connectés, en plus de 44 000 clients pour ses services internet, 20 000 pour ses services de télévision et 23 000 pour ses services de sécurité. Ces gains ont été partiellement contrebalancés par la perte de 9000 clients des services vocaux résidentiels.

« Fait important, nos résultats s’appuient sur un solide bilan qui nous a donné la souplesse financière nécessaire pour poursuivre notre stratégie de croissance prometteuse, même durant la pandémie mondiale », a souligné le chef des services financiers de Telus, Doug French, dans un communiqué.

Sur une base ajustée, Telus a réalisé un profit de 22 cents par action au quatrième trimestre, en baisse par rapport à celui de 32 cents par action du même trimestre en 2019.

Les analystes s’attendaient en moyenne à un profit ajusté de 25 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Dans ses perspectives pour 2021, Telus a dit s’attendre à une croissance de ses revenus d’entre huit et 10 %, ainsi qu’à une hausse de six à 8 % de son bénéfice ajusté avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement.

Les dépenses en immobilisations de l’année en cours devraient s’établir à 2,75 milliards, comparativement à celles de 2,78 milliards engagées en 2020.

La semaine dernière, la division de la Telus spécialisée en solutions numériques, Telus International, a complété son premier appel public à l’épargne.

Telus International se décrit comme une société d’expérience client et compte 600 clients, dont Google, Uber, TikTok, PayPal et Zara. Elle a récemment fait l’acquisition de la société d’annotation de données Lionbridge AI, qui catégorise le texte, les images, les vidéos et l’audio dans plus de 300 langues pour les médias sociaux, la recherche, la vente au détail et les appareils mobiles.

« Au cours des 15 dernières années, Telus International est devenue une entreprise novatrice dans le domaine de l’expérience client numérique qui tire parti de la puissance de la technologie pour fournir une expérience exceptionnelle aux clients et aux collectivités à l’échelle mondiale », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction de Telus, Darren Entwistle, dans un communiqué.

« Puisque Telus conserve une participation majoritaire et un intérêt économique de 55 %, nous demeurons enthousiastes à l’égard de l’avenir de TI, qui continuera de produire de meilleurs résultats et de créer de la valeur pour toutes les parties prenantes. »