(New York) Le géant américain de l’agroalimentaire PepsiCo a continué à profiter en fin d’année du regain d’intérêt pour ses boissons après un creux au début de la pandémie et mise sur la vaccination pour alimenter sa croissance en 2021.  

Publié le 11 févr. 2021
Agence France-Presse

Le groupe s’attend à voir son chiffre d’affaires à périmètre constant – hors effets de change et cession ou acquisition – augmenter d’environ 5 % cette année.  

« Nous supposons que les campagnes de vaccination vont s’accélérer et que les déplacements des populations vont reprendre progressivement, poussant les consommateurs à revenir à certaines habitudes de prépandémie d’ici le second semestre », a souligné le PDG de l’entreprise, Ramon Laguarta, dans un communiqué.

« Nous supposons également que certains changements de comportement liés à la pandémie se maintiendront, tels que l’adoption et l’utilisation toujours plus fréquentes de l’internet, le recours plus régulier au télétravail et une demande continue des ménages pour des grandes marques connues », a-t-il ajouté.  

Le groupe avait vu ses ventes de sodas, proposés notamment dans les stations d’essence ou les distributeurs au bureau, se replier au début de la pandémie. Elles avaient commencé à se reprendre au troisième trimestre et ont continué sur cette lancée au quatrième (+9 % en Amérique du Nord).  

Les ventes de collations comme les croustilles Lays, Doritos ou les gâteaux apéritifs Cheetos, sont restées en croissance (+6 % en Amérique du Nord) tout comme celles des produits pour le petit-déjeuner de la marque de flocons d’avoine Quaker (+8 % dans la zone).  

Les ventes ont aussi progressé dans les autres régions du monde (Europe, Afrique, Moyen-Orient, Asie du Sud et Pacifique, Australie et Nouvelle-Zélande, Chine), sauf en Amérique latine, où elles ont baissé de 5 % en raison principalement d’effets de change négatifs.

Le chiffre d’affaires total du groupe sur les trois mois se terminant au 26 décembre a progressé de 8,8 % à 22,46 milliards de dollars, au-dessus des 21,8 milliards escompté par les analystes.  

Son bénéfice net a progressé de 4,5 % sur la période à 1,85 milliard de dollars.  

Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires de PepsiCo a augmenté de 4,8 % à 70,37 milliards de dollars. Son bénéfice net s’est un peu tassé, de 2,7 % à 7,12 milliards de dollars.  

Le groupe prévoit de distribuer 5,9 milliards de dollars à ses actionnaires en 2021 sous la forme de dividendes et de rachats d’actions.  

Le titre prenait 0,8 % dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la séance à Wall Street.