Pour assumer ses ambitions dans plusieurs secteurs propices aux innovations, comme la santé, la domotique et l’agriculture, Telus annoncera ce mardi une alliance « stratégique » avec Google. Le fournisseur en télécommunications devient la première entreprise canadienne de cette industrie à conclure un tel partenariat.

Publié le 9 févr. 2021
Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

Les premiers résultats, explique Nazim Benhadid, vice-président infrastructure infonuagique chez Telus, se feront sentir chez les clients qui pourront compter sur des applications améliorées. « On veut faire de notre service de télé IP un ‟hub domestique” […] Ça va nous permettre d’accélérer le développement des services, ou de prendre des services différents et de les intégrer en un seul portail. »

L’autre volet important de cette association, c’est le choix que Telus fait de migrer en partie son infrastructure informatique dans l’espace infonuagique de Google, le « Google Cloud ». Ce changement permettra en outre de développer le réseau 5G de Telus, qui couvre présentement 30 % de la population canadienne.

En agriculture, par exemple, ces innovations permettront de réaliser un des projets les plus ambitieux de Telus, le traçage des produits « du champ à la fourchette », résume M. Benhadid, en permettant aux agriculteurs de compiler et d’analyser toutes leurs données. Google propose notamment à ses clients infonuagiques un ensemble logiciel appelé Anthos, qui pourra être appelé à contribution pour les projets de Telus, explique Marc Boyer, directeur Google Cloud pour l’est du Canada. Ces ressources seront cruciales pour des innovations en télémédecine ou pour le développement de la voiture autonome. « Ce qu’on cherche à faire, c’est d’offrir une capacité de traitement qui va être près de l’utilisateur, explique M. Boyer. On se retrouve à déployer des services technologiques utilisant la boîte à outils de Google avec la puissance du réseau de Telus. »