DoorDash met la main sur l’entreprise de robotique alimentaire Chowbotics pour élargir son offre de repas frais.

Dee-Ann Durbin
Associated Press

Le service de livraison établi à San Francisco a fait l’annonce de cette acquisition lundi. Les termes de l’entente, qui a été conclue en fin d’année dernière, n’ont pas été divulgués.

L’entreprise californienne Chowbotics, fondée il y a sept ans, propose un robot de la taille d’un réfrigérateur nommé « Sally » qui contient jusqu’à 22 aliments pouvant être combinés pour concocter 65 salades, bols ou autres mets.

Jusqu’à cette année, Chowbotics a vendu environ 125 de ses robots, dont le prix est fixé à 35 000 $ US, surtout à des universités, des établissements de santé et des épiceries. L’entreprise affirme que ses ventes ont bondi pendant la pandémie, car les clients privilégient de plus en plus la nourriture distribuée sans contact.

DoorDash affirme que les robots de Chowbotics pourraient permettre à ses restaurants partenaires de proposer une plus grande variété de repas sans avoir à élargir leur espace de cuisine. D’autres marchands de DoorDash, comme les dépanneurs, pourraient aussi en profiter pour offrir des aliments frais.

La vaste portée de Doordash permettra à Chowbotics de gagner du terrain, selon son président et chef de la direction de, Rick Wilmer. DoorDash offre la livraison depuis 390 000 marchands aux États-Unis, au Canada et en Australie.