(Ingersoll) Les membres du syndicat Unifor ont voté pour approuver le plan de General Motors du Canada qui prévoit d’investir 1  milliard dans une usine de véhicules électriques dans le sud de l’Ontario.

La Presse Canadienne

Les 1900 membres de la section locale 88 du syndicat national ont voté en ligne, dimanche, sur une entente de principe avec le constructeur automobile. L’usine CAMI de GM à Ingersoll, en Ontario, sera ainsi transformée en un centre de production de fourgonnettes de livraison commerciales électriques.

Selon le syndicat, environ 91 % des voix des travailleurs étaient d’accord avec l’accord et les travaux commenceront immédiatement pour préparer l’usine à commencer la production de fourgonnettes en novembre.

L’industrie a été durement touchée au cours de la dernière décennie, les constructeurs automobiles ayant supprimé des emplois dans la province et une partie de la production ayant été transférée aux États-Unis et au Mexique.

Unifor a passé une grande partie de la dernière année à conclure des accords avec GM, Ford et Fiat Chrysler qui injecteront 6  milliards dans l’industrie automobile canadienne.

L’entente de l’usine CAMI survient alors que l’installation d’Ingersoll doit mettre fin à la production de Chevrolet Equinox en 2023, mais elle s’inscrit également dans les efforts de GM pour se concentrer davantage sur les véhicules électriques.