(Ingersoll) General Motors Canada dit être parvenu à une entente de principe avec Unifor qui verrait l’entreprise investir 1  milliard pour transformer son installation CAMI, à Ingersoll, en Ontario, afin d’y construire des véhicules électriques commerciaux.

La Presse Canadienne

Le président national du syndicat, Jerry Dias, souligne que cet accord rime avec de nouveaux produits, de nouvelles embauches et de la sécurité d’emploi pour les travailleurs de l’usine.

Dans un communiqué transmis vendredi, M. Dias précise que les détails de l’entente seront soumis aux membres de la section locale 88 d’Unifor pour ratification lors d’une assemblée virtuelle prévue dimanche. Les résultats du vote doivent être annoncés dès le lendemain.

Les détails de l’accord n’ont pas été divulgués dans l’immédiat, vendredi soir.

Une porte-parole du constructeur a précisé que le plan s’articule autour de la nouvelle division BrightDrop EV, présentée plus tôt cette semaine au Consumer Electronics Show, qui propose d’améliorer l’efficacité et réduire l’impact écologique des entreprises de livraison et de logistique.

Le ministre François-Philippe Champagne, qui a récemment hérité du portefeuille de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a salué l’annonce sur Twitter.

Il a souligné que le gouvernement fédéral est « prêt à travailler avec General Motors du Canada pour confirmer notre soutien et faire avancer rapidement cet investissement », s’il obtient le feu vert des syndiqués.