(Waterloo) BlackBerry a indiqué vendredi avoir résolu ses différends avec Facebook, après que les deux sociétés s’en soient prises l’une à l’autre pour des questions de brevets.

La Presse Canadienne

En 2018, BlackBerry avait allégué devant un tribunal californien que Facebook et ses plateformes WhatsApp et Instagram enfreignaient sept de ses inventions.

BlackBerry accusait Facebook et ses filiales d’utiliser la technologie de BlackBerry dans ses applications de messagerie, ses méthodes de marquage des photos et son outil qui permet d’utiliser la liste de contacts d’un appareil pendant qu’un jeu est en cours de lecture, afin d’échanger des messages et des données de jeu.

Plus tard cette année-là, Facebook avait déposé sa propre plainte portant sur six brevets, affirmant que BlackBerry enfreignait la messagerie vocale instantanée brevetée de Facebook et l’utilisation de ses systèmes de positionnement mondiaux.

Une porte-parole de BlackBerry a indiqué vendredi que BlackBerry et Facebook étaient parvenus à un accord confidentiel au sujet des brevets.

La porte-parole de BlackBerry a refusé de commenter davantage l’accord, tout comme l’a fait un porte-parole de Facebook Canada.