L’entreprise québécoise Ficodis acquiert IBS-TUBOQUIP d’Abitibi.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Avec ses quatre succursales situées à Val-d’Or, Rouyn-Noranda, Blainville et Saint-Léonard à Montréal, IBS-TUBOQUIP est spécialisée dans la distribution de fournitures de transmission de puissance et fluides et dessert le secteur minier.

Grâce à cette acquisition, Ficodis solidifie encore davantage sa position dans la grande région de Montréal, et effectue ainsi ses premiers pas dans l’industrie minière.

« L’entreprise que l’on achète dessert déjà la majorité des sites miniers du Québec, dont des mines d’or et de lithium. Les métaux sont au cœur de la stratégie d’électrification des transports du gouvernement du Québec et en tant que secteur d’avenir, il est stratégique pour Ficodis de se positionner dans cette industrie », a expliqué dans un communiqué Christophe Bévillard, président du groupe Ficodis, 120 millions de revenus prévus en 2021 et 218 employés.

Fondée en Abitibi en 1966, IBS-TUBOQUIP compte une soixantaine d’employés et est toujours dirigée par les fils de son fondateur, Pierre et Louis LaRocque, Pierre LaRocque demeurera en poste à titre de président de la division.

« Je connais Christophe Bévillard depuis plusieurs années et c’est avec une grande confiance que je lui cède la direction d’IBS-TUBOQUIP, a affirmé le président d’IBS-TUBOQUIP, Pierre LaRocque, dans le même communiqué. Nous sommes heureux de nous joindre à une entreprise québécoise, ce qui nous permettra de préserver notre position d’acteur local. »

L’achat sera financé par de la dette et par l’émission d’actions. Les deux principaux partenaires financiers de Ficodis sont BMO et Fondaction CSN.

Troisième groupe indépendant en importance au Québec, Ficodis cherche à consolider le secteur de la fourniture industrielle, un marché mature estimé entre 3,5 et 6 milliards au Québec, dominé par des sociétés américaines, Wajax et Acklands-Grainger, auxquelles se greffent plus de 200 acteurs indépendants locaux.

Avec plus de 100 000 produits d’outillage, de sécurité, de coupe et de puissance, Ficodis, de Montréal, dessert des entreprises québécoises, ontariennes et américaines des secteurs de l’usinage, de l’industrie alimentaire, du médical, des produits chimiques, de la fabrication, de la construction, et maintenant, du secteur minier. Elle dessert aussi les marchés ontarien et du nord-est des États-Unis.