L’un des grands parcs industriels de la région montréalaise commence l’année en force. Broccolini est en train de bâtir un centre de distribution dernier cri pour Amazon, selon nos informations. Ce n’est pas tout. Canadien Tire va agrandir son entrepôt géant. Les investissements sont estimés à 200 millions.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Au parc industriel privé Alta de Coteau-du-Lac, près de Salaberry-de-Valleyfield, le promoteur Broccolini construit un centre de distribution d’un demi-million de pieds carrés rue Léon-Malouin (bâtiment « E » sur le plan), de biais avec le centre de distribution de Canadian Tire, qui, lui, se trouve rue Dupont. Roxboro a été retenu comme entrepreneur général.

« Il y a beaucoup d’intérêt pour la zone de Coteau-du-Lac », assure Roger Plamondon, président du Groupe immobilier Broccolini. L’essor du parc est le fruit d’une collaboration entre ses propriétaires, l’organisme de promotion économique Développement Vaudreuil-Soulanges (DEV) et la Ville de Coteau-du-Lac.

« Ça va vraiment bien chez nous, se réjouit au bout du fil Andrée Brosseau, mairesse de la ville de plus de 7000 habitants située à 60 kilomètres de Montréal. On estime que les investissements tourneront autour de 200 millions pour les deux projets. »

Les recettes foncières découlant de ces deux projets pourraient atteindre 1,5 million par an, évalue-t-elle, soit environ 10 % du budget de la Ville.

L’élue ne se risque pas à chiffrer le nombre d’emplois créés. Le parc donne actuellement du travail à 1000 personnes. Les travailleurs demeurent à Coteau-du-Lac et dans la région. « C’est bon pour chez nous, c’est bon pour la région », dit-elle. Il se construit environ 100 logements par an dans sa ville.

Amazon met les bouchées doubles

L’utilisateur du nouvel entrepôt de Broccolini, selon plusieurs sources, est le géant du commerce électronique Amazon. Toujours aussi discret, ce dernier, tout comme M. Plamondon et la mairesse de Coteau-du-Lac, a refusé de confirmer l’identité du futur occupant.

IMAGE FOURNIE PAR BROCCOLINI

Ce plan de développement du parc industriel de Coteau-du-Lac montre le centre de distribution de Canadian Tire (en jaune) qui sera agrandi. La bâtisse qui abritera un centre de distribution d’Amazon est identifiée par la lettre « E », en jaune foncé. Les bâtisses en rose saumon et rose foncé sont respectivement des projets à l’étude ou à venir.

Physiquement absent du Québec avant 2019, Amazon a depuis pris les bouchées doubles depuis 24 mois. Coteau-du-Lac sera sa sixième installation dans la région montréalaise. Au moins trois sont en exploitation : 3000, rue Louis-A. Amos (180 000 pi2) à Lachine, 5555 Ernest-Cormier (240 000 pi2) à Laval et le 5799, route de l’Aéroport (200 000 pi2) à Saint-Hubert. Un entrepôt est en construction au 1100-1200, rue Norman à Lachine (environ 500 000 pi2). Un bail a aussi été signé au 3399, rue Francis-Hughes (120 000 pi2), à Laval.

Selon nos informations, Amazon prépare une annonce publique en bonne et due forme sur ses plans d’investissement au Québec dans les prochaines semaines.

Le parc Alta recoupe au total 38 millions de pieds carrés dont 15 millions sont encore à développer, de quoi faire rêver tout commissaire industriel qui se respecte.

Le parc appartient à la société Alta industriel de Pierre Latreille. Broccolini est devenu copropriétaire en 2018. Après une bataille juridique qui a duré pratiquement 10 ans, la société Alta Industriel a réussi à sortir de la zone agricole les terrains de la phase 2 de son parc privé. Une quinzaine d’organisations sont présentes dans la phase 1, parmi lesquelles C. A. T. Transport, Pival, CRI Environnement et Fedex Supply Chain (anciennement Genco), exploitant du supercentre de distribution de Canadian Tire.

Agrandissement chez Canadian Tire

D’ailleurs, le détaillant au triangle rouge a confirmé à La Presse l’ajout de 322 000 pi2 à son mégacentre qui en compte déjà 1,5 million. Les travaux doivent commencer ce printemps et se terminer en 2022, indique Joscelyn Dosanjh, responsable des communications pour Canadian Tire. Les premières palettes arriveront au début 2023. Inauguré en 2009, le centre actuel sert le Québec, l’Ontario et les provinces de l’Atlantique. Le contrat de construction n’a pas encore été attribué. Broccolini a bâti le centre de distribution existant.

Un autre dossier qui avance concerne l’accessibilité du parc. Actuellement, ses utilisateurs doivent prendre la sortie 17 de l’A20, ce qui force les nombreux camions à tourner à gauche sur la route 201, puis à rouler un kilomètre pour tourner de nouveau à gauche dans la rue Dupont pour s’y rendre. L’objectif suivi depuis des années est d’aménager un nouvel échangeur à la hauteur de la sortie 14. « Nous sommes à l’étape de la réalisation d’une étude de faisabilité avec Transports Québec, Alta, DEV et Broccolini qui devrait être terminée dans le courant 2021. On espère un engagement ferme du gouvernement provincial à la suite de cette étude », dit la mairesse Brosseau.