L’action de Lightspeed POS a pris plus de 35 % jeudi, après que la société de solutions de paiements a indiqué que les revenus de son plus récent trimestre avaient augmenté de 70 % par rapport à il y a un an, la demande pour ses offres de commerce électronique ayant grimpé en flèche dans la foulée de la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Cependant, Lightspeed a dit s’attendre à ce que le volume total des transactions réalisées par ses clients et la demande pour ses services soient affectés et que le nombre de faillites parmi ses clients augmentera tant que les mesures de distanciation physique demeureront en place dans les marchés qu’elle dessert.

« Nous annonçons aujourd’hui de vigoureux résultats financiers pour notre fin d’exercice, malgré l’environnement macroéconomique épineux durant la seconde moitié de mars », a affirmé le directeur financier de Lightspeed, Brandon Nussey, dans un communiqué.

« Même si les effets de la COVID-19 entraîneront une certaine imprévisibilité à court terme, nous nous réjouissons des indices constatés à l’égard des solutions de Lightspeed et de ce qu’ils représentent pour notre potentiel à long terme. »

Lightspeed a souligné que l’adoption du commerce électronique était robuste, avec une augmentation de 400 % des volumes de commerce électronique traités par ses clients détaillants en avril, comparativement aux niveaux de février.

La société montréalaise a ajouté que les revenus de sa plateforme Lightspeed Payments avaient également enregistré un mois record en avril, grâce à l’augmentation des ventes en ligne et à l’adoption de nouveaux clients.

Cependant, elle a noté que les volumes des clients du secteur de l’hôtellerie restaient en difficulté en raison des fermetures obligatoires imposées par les gouvernements dans la plupart des marchés.

Lightspeed a fait ces commentaires dans le cadre de la publication de ses plus récents résultats financiers, qui ont montré une perte de 19,6 millions US, ou 21 cents par action, pour le trimestre terminé le 31 mars.

En comparaison, Lightspeed avait réalisé une perte de 96,1 millions US, ou 2,21 $ US par action, au cours de la même période l’an dernier, qui avait vu l’inscription d’une charge non récurrente liée à la conversion de ses actions privilégiées en actions ordinaires avant son entrée en Bourse.

Les revenus de ce qui était le quatrième trimestre de l’entreprise ont totalisé 36,3 millions US, ce qui était en hausse par rapport à ceux de 21,3 millions US du dernier trimestre de l’exercice précédent.

À la fin mars, Lightspeed comptait 76 500 emplacements clients dans le monde, un chiffre en hausse par rapport à celui de 49 000 à la fin de l’exercice précédent.

L’action de Lightspeed a bondi jeudi de 9,38 $, soit 37,8 %, pour clôturer à 34,18 $ à la Bourse de Toronto.