L’action de Bausch Health Companies a chuté de plus de 8 % après que la société pharmaceutique a réduit ses prévisions pour 2020 et affiché une perte pour son premier trimestre, ce qu’elle a attribué à la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

La société établie à Laval a réduit ses prévisions de près de 10 %, et vise désormais un chiffre d’affaires d’environ 8,00 milliards US, plutôt que de 8,75 milliards US, et un bénéfice ajusté d’environ 3,25 milliards, plutôt que de 3,60 milliards.

Bausch Health, anciennement connue sous le nom de Valeant Pharmaceuticals, a réalisé une perte de 152 millions US pour son premier trimestre, comparativement à une perte nette de 52 millions US pour la même période un an plus tôt.

La société a fait état d’un recul des ventes dans la plupart de ses secteurs, ainsi que d’une hausse de ses dépenses et de ses frais de litige.

Les revenus de Bausch sont restés relativement stables à 2,01 milliards US pour le trimestre clos le 31 mars, alors qu’ils avaient été de 2,02 milliards US au premier trimestre de 2019. La société a attribué une perte de revenus de 35 millions US à la pandémie.

Le bénéfice ajusté a atteint 90 cents US par action, comparativement à 1,02 $ US par action un an plus tôt. Les analystes visaient en moyenne un bénéfice ajusté par action de 87 cents US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

L’action de Bausch Health a plongé jeudi de 2,10 $, soit 8,6 %, à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 22,18 $.