Le brasseur Molson Coors a retiré vendredi ses perspectives financières pour l’exercice 2020 en raison de l’incertitude entourant l’impact de l’épidémie de COVID-19.

La Presse canadienne

La société avait publié ses prévisions le 12 février, et ses perspectives pour 2020 comprenaient une croissance d’entre 0 et 3,0 % de son chiffre d’affaires net, en devises constantes.

Le chef de la direction Gavin Hattersley a affirmé vendredi dans un communiqué qu’il s’agissait d’une période difficile pour l’entreprise et le monde, et que sa priorité était d’assurer la sécurité des employés et la stabilité de l’entreprise.

Molson Coors a annoncé plusieurs initiatives dans ce sens, notamment en demandant aux employés capables de le faire de travailler à domicile, et en mettant en œuvre un programme de congés payés pour les personnes à haut risque, qui leur permet de toucher 60 % de leur salaire régulier.

L’entreprise affirme également qu’elle versera une prime aux employés salariés et horaires, de ses activités de brasserie et de distribution, qui ne peuvent pas travailler à domicile.

Les employés horaires de la brasserie recevront un supplément de 5 $ par heure, incluant pour les heures supplémentaires, tandis que les employés salariés de la brasserie recevront une prime de 200 $ par semaine.