Simons n’est pas le seul détaillant à avoir perdu le droit de vendre les manteaux Canada Goose. Les enseignes Sportium, SAIL, Sports Experts et Atmosphère ont toutes été larguées par le manufacturier canadien malgré d’importants volumes de ventes. Résultat, il ne reste qu’une poignée d’adresses où se procurer ces duvets haut de gamme… toutes à Montréal.

Marie-Ève Fournier Marie-Ève Fournier
La Presse

La publication spécialisée en vente au détail Retail Insider a révélé lundi que Canada Goose ne voulait plus que Simons vende ses manteaux. Une décision qui risque d’avoir un impact sur les résultats financiers de l’entreprise de Québec, puisque les ventes de la marque ontarienne atteignaient « des dizaines de millions de dollars ».

Or, il appert que le détaillant de Québec n’est pas le seul à être boudé par le fabricant au gros logo bleu, blanc et rouge.

Les enseignes Sportium et SAIL, qui appartiennent aux mêmes propriétaires, se sont fait dire, au printemps 2019, qu’elles « ne correspondent plus à l’image de marque » de Canada Goose, a révélé à La Presse le président des deux chaînes de magasins, Norman Décarie.

Ces grandes surfaces tenaient les collections de Canada Goose depuis des années. Et le volume de ventes était important ; on parle de plusieurs millions de dollars par année.

Décision unilatérale

Les consommateurs ne peuvent pas davantage se tourner vers Sports Experts ou Atmosphère (des propriétés de Canadian Tire) pour se procurer un de ces manteaux portés par de nombreuses célébrités. Le retrait de la marque est survenu « il y a deux ans », nous a précisé Martin Boucher, plus important franchisé du groupe avec quelque 25 magasins.

La décision avait été prise unilatéralement par Canada Goose.

L’homme d’affaires confie que cette décision de « fermer le compte de Sports Experts » l’avait beaucoup surpris. « C’est très, très rare, surtout considérant qu’on est la maison des marques. Ils avaient une belle visibilité chez nous et un bon volume. »

« Leur décision est de vendre directement aux clients », analyse M. Boucher.

Seulement sept détaillants au Québec

De fait, le manufacturier a commencé à ouvrir ses propres magasins en 2016. Il en possède un à Montréal, au coin des rues Peel et Sainte-Catherine, depuis l’automne 2018. Mais aucun dans la grande région de Québec.

Nos courriels transmis à la firme de relations publiques North Strategic, responsable des communications de Canada Goose, n’ont pas permis d’en apprendre davantage sur les raisons expliquant le retrait des manteaux chez Simons et ailleurs.

Au Québec, seulement sept détaillants tiennent encore la marque, et tous sont situés dans la région de Montréal, selon le site web du manufacturier. Il s’agit de Boutique U & I, Harry Rosen, Holt Renfrew, Influence U et Sporting Life. Altitude Sports vend principalement en ligne, tandis que Taglin se spécialise dans les produits promotionnels.