(Vancouver) Lululemon Athletica a indiqué vendredi que la plupart de ses magasins en Chine étaient fermés depuis le début février en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus.

La Presse canadienne

Le détaillant établi à Vancouver a précisé que la majorité de ses 38 magasins chinois étaient fermés depuis le 3 février, selon les recommandations des autorités locales.

Certains des magasins de la chaîne sont restés ouverts, mais leurs heures d’ouverture ont été réduites, tandis que les activités en ligne du détaillant fonctionnent normalement.

Lululemon dit suivre la situation et offrira une mise à jour sur son incidence financière et opérationnelle lorsqu’elle dévoilera ses résultats du quatrième trimestre, à la fin mars.

En janvier, le détaillant avait révisé à la hausse ses perspectives pour le quatrième trimestre, qui a pris fin le 2 février.

L’an dernier, Lululemon a annoncé un plan pour quadrupler ses revenus internationaux d’ici cinq ans, précisant s’attendre à ce que ses revenus en provenance de la Chine surpassent ceux de l’Europe, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande d’ici 2023.