Burger King fait preuve d'audace dans sa toute nouvelle campagne publicitaire, en l'illustrant avec... un Whopper moisi.

Dee-Ann Durbin
Associated Press

Le sandwich emblématique de la chaîne de restauration rapide est utilisé dans une campagne publicitaire visant à diffuser la fin de l'utilisation d'agents de conservation artificiels.

Pour l'instant, la campagne est diffusée en Europe et aux États-Unis.

Dès sa diffusion, la campagne a reçu autant de commentaires positifs que des commentaires négatifs, qui exprimaient essentiellement du dégoût à la vue du sandwich, passant de l'extrême fraîcheur à un état de moisissure avancé, et ce, dans un délai de 34 jours.

L'entreprise a retiré les agents de conservation artificiels de son sandwich dans plusieurs pays européens, dont la France, la Suède et l'Espagne, ainsi que dans 400 de ses 7 346 succursales américaines. Le reste des restaurants suivra au cours de l'année.

D'ici la fin de l'année, Burger King a indiqué que l'entièreté de son menu ne contiendra plus de colorants artificiels, de saveurs artificielles ainsi que des agents de conservations artificiels, et ce, dans les restaurants situés aux États-Unis et dans certains restaurants sur le continent européen, dont l'Allemagne et le Royaume-Uni.

La chaîne emboîte le pas à McDonald's, qui, en 2018, avait annoncé retirer les agents de conservation artificiels de sept de ses hamburgers.