Face au prolongement de la fermeture de la plus grande partie de son réseau, VIA Rail annonce que 1000 de ses employés recevront à compter de ce mercredi des avis de suspension temporaire.

Jean-François Codère Jean-François Codère
La Presse

VIA Rail pourra néanmoins reprendre le service dans certaines portions dès jeudi. Le corridor Québec-Montréal-Ottawa sera ainsi rouvert, de même que Toronto-Sarnia-London-Windsor-Niagara Falls, dans le sud de l’Ontario.

« Cette interruption générale est une situation sans précédent dans notre histoire. En 42 ans d’existence, c’est la première fois que VIA Rail, service public de trains passagers interville, doit interrompre la plupart de ses services partout au pays », a déclaré Cynthia Garneau, présidente et chef de la direction, dans un communiqué.

« Depuis le début de la crise, nous travaillons étroitement avec le propriétaire de l’infrastructure dans le but d’arriver à un plan de retour progressif, ordonné et sécuritaire. Nous avons mis tout en œuvre pour atténuer les impacts sur nos employés et nos passagers. À ce stade-ci, nous croyons avoir envisagé la solution la plus juste et raisonnable avec le plan de suspension temporaire proposé. Je remercie d’ailleurs tous nos partenaires syndicaux pour leur collaboration et compréhension. »