Même si les ventes du groupe Sportscene atteignent des sommets historiques, pour la deuxième fois en trois mois, un restaurant La Cage fermera ses portes. L’établissement de Saint-Eustache, qui nécessitait d’importantes rénovations, accueillera ses derniers clients dimanche.

Marie-Eve Fournier Marie-Eve Fournier
La Presse

À la fin novembre, celui de Victoriaville avait été fermé pour la même raison. Depuis cinq ans, Sportscene effectue la « mise à niveau » de sa principale chaîne de restaurants, qui a changé de nom et de menu.

Au moment de ce virage, on dénombrait 51 restaurants La Cage contre 41 aujourd’hui (ce nombre inclut celui qui ouvrira dans l’ancien P.F. Chang’s près du boulevard Décarie à la fin février).

À son dernier exercice, l’entreprise de Boucherville a réalisé des ventes record de 145 millions. Et au premier trimestre de l’exercice en cours, tant les revenus (48,5 millions) que les profits (1,7 million) ont atteint de nouveaux sommets.