Le numéro 2 du Cirque du Soleil quitte l’organisation. Président et chef de la direction des affaires, Jonathan Tétrault était employé du Cirque depuis quatre ans.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

« Il a remis sa démission et quittera ses fonctions au cours des prochaines semaines », commente la porte-parole du Cirque, Caroline Couillard.

« Son départ a été annoncé mardi matin », ajoute-t-elle sans toutefois vouloir s’étendre sur les raisons. « C’est de la régie interne », dit-elle.

« On va s’assurer de continuer à gérer les opérations de façon efficace. Jonathan sera là encore pour quelque temps afin d’assurer la transition des dossiers », indique Mme Couillard.

Jonathan a accepté de demeurer près de nous en tant que conseiller stratégique auprès de la haute direction et du conseil d’administration afin de nous appuyer dans notre développement futur.

Caroline Couillard

Il n’y a aucun autre départ à la direction, assure la porte-parole.

Dans ses fonctions, Jonathan Tétrault était responsable de l’ensemble des opérations de l’entreprise et supervisait ses activités de développement. Le Cirque du Soleil a plus d’une vingtaine de spectacles permanents et en tournée dans différentes villes à travers le monde.

Entrée en Bourse ?

La Presse rapportait l’été dernier que l’organisation envisageait une émission publique d’actions et songeait à s’inscrire à la Bourse. Le PDG Daniel Lamarre a confirmé en novembre que ce projet était sur la glace « pour le moment », arguant que le marché boursier n’était pas favorable. Il assurait cependant que les finances du Cirque du Soleil se portaient bien.

Le départ de Jonathan Tétrault n’a rien avec à voir avec ce dossier, assure Caroline Couillard.

Avant d’entrer au Cirque du Soleil, cet avocat de formation était associé principal du bureau montréalais de la firme McKinsey & Company. Il était surtout appelé à offrir des conseils financiers aux clients, notamment des fonds souverains, des caisses de retraite, des gestionnaires d’actifs, des firmes privées d’investissement et des institutions bancaires à propos d’enjeux stratégiques, organisationnels et opérationnels.

Jonathan Tétrault a aussi pratiqué le droit à Montréal au sein du cabinet Borden Ladner Gervais ainsi que pour la firme Andersen.

Le Cirque a été vendu en 2015 pour environ 1,75 milliard US à un groupe dirigé par la firme TPG Capital, de San Francisco. Les autres actionnaires sont la chinoise Fosun Capital Group, la Caisse de dépôt et placement du Québec et le fondateur du Cirque, Guy Laliberté.

Il n’a pas été possible de parler à Jonathan Tétrault mardi.

— Avec la collaboration de Jean Siag, La Presse