(Toronto) Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) et la Banque de Montréal se sont associés pour aider les entreprises à s’attaquer aux problèmes de santé mentale en milieu de travail.

La Presse canadienne

Ils font valoir que l’amélioration de la santé mentale en milieu de travail peut aider à réduire les coûts, entraîner un meilleur rendement et favoriser une diminution de l’absentéisme.

CAMH a ainsi formulé, dans un rapport, cinq recommandations clés aux entreprises.

Les deux organisations invitent notamment les chefs d’entreprises à mettre en place une stratégie de santé mentale à long terme à l’échelle de leur organisation et à instituer une formation obligatoire en leadership en santé mentale.

Le rapport suggère également d’élaborer des mesures de soutien en santé mentale sur mesure, de prioriser et d’optimiser une liste de vérification à effectuer avant un retour au travail, et de suivre les progrès de la stratégie.

CAMH estime le fardeau économique de la maladie mentale au Canada s’élève à 51 milliards par année.