(New York) Le constructeur automobile Ford a prévenu qu’il allait inscrire une charge de 2,2 milliards de dollars dans ses comptes du quatrième trimestre, liée aux retraites de ses salariés.

Agence France-Presse

Cette charge exceptionnelle va réduire son bénéfice net trimestriel d’environ 1,7 milliard de dollars, a détaillé la marque à l’ovale bleu dans un document adressé mercredi soir au gendarme de la Bourse, la SEC.

Ford explique que sa contribution aux retraites de ses salariés à travers le monde va augmenter.

Le bénéfice opérationnel, qui ne tient compte ni des impôts à payer ni des éléments exceptionnels, ne sera lui pas affecté, a tenu à préciser le groupe automobile.

Les marchés financiers anticipent que Ford dégage un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 0,17 dollar au quatrième trimestre, pour des ventes de 39,3 milliards, d’après le cabinet Factset.  

Si ces chiffres étaient confirmés, ce serait un recul comparé au 0,30 dollar et aux 41,8 milliards enregistrés à la même période un an plus tôt.

Ford doit publier ses résultats trimestriels et annuels le 4 février.

À Wall Street, l’action perdait 0,38 % dans les premiers échanges.