Bombardier serait en discussions pour fusionner sa division Transport avec celle d’Alstom, selon l’agence Bloomberg.

Jean-François Codère Jean-François Codère
La Presse

L’entreprise québécoise a indiqué la semaine passée, au moment de dévoiler des résultats provisoires décevants pour l’année 2019, qu’elle étudiait différents scénarios qui lui permettraient de réduire sa lourde dette.

La Caisse de dépôt et placement du Québec est actuellement détentrice d’environ 30 % de Bombardier Transport.

Les autorités de la concurrence européennes ont déjà refusé une transaction similaire impliquant Alstom et Siemens.