Le spécialiste québécois des simulateurs de vol et de la formation CAE élargit ses activités en mettant la main sur Merlot Aero, une société spécialisée dans les logiciels de gestion des équipages dans le cadre d’une transaction évaluée à au moins 25 millions US.

La Presse Canadienne

Cette transaction annoncée mardi permettra à l’entreprise québécoise d’offrir une « gamme complète de solutions numériques » en matière de gestion des équipages, a-t-elle fait valoir, dans un communiqué, en précisant que cette transaction lui permettait de développer ses activités au-delà de la formation.

CAE pourrait également allonger jusqu’à 10 millions US de plus sous forme de complément.

« Cette acquisition continue d’élargir notre expertise au-delà de la formation des pilotes dans le marché grandissant des services numérisés d’optimisation des équipages », a fait valoir le président et chef de la direction de CAE, Marc Parent.

Il s’agit de la troisième transaction annoncée par l’entreprise depuis le mois de novembre, lorsqu’elle avait annoncé une émission d’actions ainsi que l’acquisition de la société européenne Flight Simulation Company.

Dans une note envoyée à ses clients, Steve Arthur, de RBC Marchés des capitaux, a estimé que même s’il s’agissait d’une acquisition modeste pour CAE, elle était néanmoins « stratégiquement significative ».

« Bien que nous prévoyions que la contribution immédiate aux revenus ne sera pas significative dans le contexte de l’activité globale de CAE, nous prévoyons qu’elle se développera compte tenu de la portée mondiale et de sa crédibilité auprès des compagnies aériennes, et de son orientation stratégique sur l’automatisation, l’analyse des données, l’infonuagique dans la gestion et la formation », a écrit l’analyste.

CAE compte quelque 10 000 employés à travers le monde répartis dans 35 pays.