(Calgary) Cenovus affirme avoir obtenu les approbations réglementaires nécessaires pour aller de l’avant avec le rachat de sa rivale Husky Energy.

La Presse Canadienne

La transaction en actions évaluée à 3,8 milliards avait reçu le feu vert des actionnaires de chacune des sociétés la semaine dernière.

Depuis l’annonce de la transaction, en octobre dernier, les actions de Cenovus ont gagné près de 55 % en raison de l’augmentation des prix du pétrole. Les deux entreprises n’ont pas fourni une mise à jour de la valeur de la transaction dans le communiqué de presse conjoint diffusé lundi.

La transaction devrait être officiellement conclue le jour du Nouvel An et la société fusionnée sera exploitée sous le nom de Cenovus et son siège social demeurera à Calgary.

Le regroupement devrait engendrer des économies annuelles de 1,2 milliard, ont indiqué les deux entreprises. La société fusionnée devrait créer le troisième plus grand producteur canadien de pétrole et de gaz naturel au chapitre de la production totale.