Le fabricant de véhicules électriques Lion, de Saint-Jérôme, confirme son entrée à la Bourse de New York.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Le titre s’échangera sous le symbole LVE. La clôture de l’opération est prévue au cours des trois premiers mois de 2021.

L’inscription en Bourse s’effectuera par l’entremise d’une fusion avec Northern Genesis, une société d’acquisition à vocation spécifique dont les actions sont disponibles sur Wall Street depuis peu.

L’opération doit rapporter un montant net d’approximativement un demi-milliard US à Lion. L’argent devrait servir à financer la croissance, notamment la construction d’une usine de fabrication de véhicules aux États-Unis.

La capitalisation boursière initiale de l’entreprise devrait frôler les deux milliards US.

L’agence Bloomberg avait fait état plus tôt cet automne de l’existence de tractations entre Lion et Northern Genesis, une entreprise ayant pour objectif de réaliser une transaction avec une entreprise axée sur le développement durable et écologique.