(Rio de Janeiro) L’avionneur brésilien Embraer a annoncé mardi une perte nette de 121,2 millions de dollars au 3e trimestre, en raison de l’impact de la crise mondiale du coronavirus sur le transport aérien.

Agence France-Presse

Les pertes du trimestre de juillet à septembre du groupe sont moindres que celles du 2e trimestre, qui s’étaient élevées à 315,3 millions de dollars, mais plus lourdes que celles du même trimestre de 2019, de 77,2 millions de dollars.

Embraer, numéro trois mondial derrière Airbus et Boeing, a également rapporté un chiffre d’affaires de 758,7 millions de dollars sur la période de juillet à septembre, en baisse de 35 % par rapport au même trimestre de  l’année dernière.

« Les livraisons d’Embraer en 2020 ont été affectées essentiellement par la crise de la pandémie de COVID-19 qui continue de toucher le monde, et particulièrement le transport aérien commercial », a dit la compagnie dans un communiqué.

« La compagnie prévoit que les livraisons (d’appareils) vont augmenter au 4e trimestre par rapport aux trois premiers trimestres de cette année », a toutefois ajouté Embraer.

Embraer a livré au cours du 3e trimestre 7 avions commerciaux et 21 avions d’affaires, contre 17 et 27 respectivement au 3e trimestre de 2019.

Vu la persistance de l’épidémie et les grandes incertitudes qu’elle engendre, le constructeur brésilien ne précise plus combien d’appareils il espère livrer pour l’ensemble de l’année.

Embraer souffre toujours de l’impact négatif de la rupture de son accord avec Boeing. Le géant aéronautique américain a annoncé fin avril qu’il renonçait à racheter les activités civiles d’Embraer.  

Boeing devait prendre le contrôle, à 80 % et pour 4,2 milliards de dollars, d’une co-entreprise comprenant la division d’Embraer produisant des avions commerciaux de 30 à 150 sièges.  

Signe que tout le monde ne souffre pas de la pandémie mondiale, Embraer a annoncé la semaine dernière un accord avec Porsche pour la vente, en édition limitée, d’une version de son avion d’affaires léger Phenom 300e assorti à une Porsche 911 Turbo S.

Cette offre, qui concerne 10 jets et voitures, est destinée aux « super riches » qui pourront montrer que leur bolide de sport est assorti à leur jet (design et couleur argentée) quand ils se rendront sur le tarmac.