Saladexpress, joueur important dans la transformation de légumes et de salades, investit 5 millions de dollars dans son usine de Saint-Rémi, en Montérégie, dans le but d’ajouter une annexe réfrigérée « à la fine pointe de la technologie » et d’aménager un espace dédié à la préparation des ensembles de légumes vendus avec garniture, des produits de plus en plus recherchés.

Nathaëlle Morissette Nathaëlle Morissette
La Presse

« Nous sommes fiers de pouvoir continuer nos opérations et de poursuivre notre expansion avec ces investissements, même en temps incertains », a déclaré Sylvain Racette, PDG de Saladexpress, dans un communiqué publié jeudi.

« Dans le contexte actuel où la souveraineté alimentaire du Québec est une priorité, Saladexpress est un acteur important de l’achat auprès des fermes maraîchères locales, et particulièrement celles situées dans les Jardins de Napierville à proximité de nos installations. En tant qu’entreprise adhérente à Aliments du Québec, nous jugeons primordial de valoriser les légumes d’ici et cet investissement nous permettra de poursuivre dans cette mission. »

L’entreprise est bien connue pour sa marque Florette qui offre notamment des ensembles de salades prêtes à manger ou des mélanges de légumes prêts à cuire. Les travaux, déjà entamés, devraient prendre fin en mars 2021.